Rosella Postorino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rosella Postorino (née en 1978 à Reggio de Calabre[1]) est une romancière italienne contemporaine.

En 2013, elle a remporté le prix international Città di Penne et en 2018, les prix Rapallo-Carige et Campiello[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Reggio de Calabre en 1978, elle a grandi à San Lorenzo al Mare, en Ligurie. En 2002, elle a déménagé à Rome. En 2004, elle a publié sa première nouvelle In una capsula dans l'anthologie Ragazze che dovresti conoscere, et en 2007, elle a publié son premier roman La stanza di sopra[3].

Elle a traduit et édité quelque œuvres de Marguerite Duras.

Avec le roman Le assaggiatrici (Feltrinelli 2018), elle remporte la 56e édition du prix Campiello[4], le prix Luigi Russo[5], le prix Rapallo-Carige[6] et le prix Vigevano Lucio Mastronardi.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Reportages[modifier | modifier le code]

Anthologies[modifier | modifier le code]

Traductions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « La biografia di Postorino Rosella », sur wuz.it.
  2. (it) Morgan Palmas, « Intervista a Rosella Postorino », sur sulromanzo.it, (consulté le 8 avril 2019).
  3. (it) « Rosella Postorino: il carcere dentro », sur letteratura.rai.it.
  4. (it) « Premio Campiello, stravince Rosella Postorino », sur repubblica.it, (consulté le 8 avril 2019).
  5. (it) « Premio Pozzale 2018, vincono Di Cesare, Falco e Postorino: migrazioni, assaggiatrici e lavori salvifici» », sur gonews.it.
  6. (it) « Rapallo: premio scrittrice, vince Rosella Postorino », sur levantenews.it.

Liens externes[modifier | modifier le code]