Littératures européennes Cognac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le LEC Festival (Littératures Européennes Cognac) est une manifestation culturelle qui œuvre à la promotion des littératures européennes. Chaque année, le festival se concentre sur la création littéraire d'un pays ou d'une région d'Europe. En 2020, il se déroule du 19 au .

Présentation[modifier | modifier le code]

Créé en 1988 à l'occasion du centenaire de la naissance de Jean Monnet, le Salon de la Littérature européenne de Cognac – devenu Littératures Européennes Cognac puis LEC Festival – œuvre à la promotion des littératures européennes et se veut un lieu de rencontre et de dialogue entre les écrivains et le public.

La manifestation littéraire se déroule chaque année le troisième week-end de novembre, du jeudi au dimanche. Si ce rendez-vous annuel est le cœur de cet événement, des rendez-vous et des actions sur le territoire en faveur du livre et de la lecture, et auprès de toutes les générations, rythment l'année.

Durant les quatre jours de festivités littéraires à Cognac, de nombreuses activités sont proposées aux publics : rencontre avec des auteurs, débats, instants lectures, projections de films. L'espace jeunesse comporte des ateliers qui complètent les actions auprès des jeunes lecteurs en partenariat avec les médiathèques.

L'association Littératures Européennes Cognac, qui organise le festival, met également à disposition une résidence littéraire, la résidence Jean Monnet, où les jeunes auteurs et autrices européennes peuvent développer leurs projets créatifs.

Prix décernés[modifier | modifier le code]

Plusieurs prix sont décernés chaque année lors des quatre jours de manifestation.

Prix Jean-Monnet[modifier | modifier le code]

Depuis 1995, le prix Jean-Monnet de littérature européenne du département de la Charente récompense un auteur européen pour un ouvrage, écrit ou traduit en français. Parrainé et doté par le conseil départemental de la Charente, la sélection est confiée à un jury composé d'écrivains, de critiques et de journalistes.

Lauréats[1]
1995 Antonio Tabucchi (trad. Bernard Comment), Pereira prétend, Bourgois Drapeau de l'Italie Italie
1996 Pierre Mertens, Une paix royale, Seuil Drapeau de la Belgique Belgique
1997 Arturo Pérez-Reverte (trad. Jean-Pierre Quijano), La Peau du tambour, Seuil Drapeau de l'Espagne Espagne
1998 Herbjørg Wassmo (trad. Luce Hinsch), Ciel cruel, Actes Sud Drapeau de la Norvège Norvège
1999 Harry Mulisch (trad. Isabelle Rosselin), La Découverte du ciel, Gallimard Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
2000 Lídia Jorge (trad. Geneviève Liebrich), La Couverture du soldat, Métailié Drapeau du Portugal Portugal
2001 Jorge Semprún, Le Mort qu'il faut, Gallimard Drapeau de l'Espagne Espagne
2002 Patrick Modiano, La Petite Bijou, Gallimard Drapeau de la France France
2003 William Boyd (trad. Christiane Besse), À livre ouvert, Seuil Drapeau de l'Écosse Écosse
2004 Angel Wagenstein (trad. Krasimir Kavaldjiev), Adieu Shanghai, L'Esprit des Péninsules Drapeau de la Bulgarie Bulgarie
2005 J. G. Ballard (trad. Philippe Delamare), Millenium People, Denoël Drapeau de l'Angleterre Angleterre
2006 Rosetta Loy (trad. Françoise Brun), Noir est l'arbre des souvenirs, bleu l'air, Albin Michel Drapeau de l'Italie Italie
2007 Jens Christian Grøndahl (trad. Alain Gnaedig), Piazza Bucarest, Gallimard Drapeau du Danemark Danemark
2008 Danièle Sallenave, Castor de guerre, Gallimard Drapeau de la France France
2009 Claudio Magris (trad. Jean et Marie-Noëlle Pastureau), Vous comprendrez donc, L'Arpenteur Drapeau de l'Italie Italie
2010 Hans Magnus Enzensberger (trad. Bernard Lortholary), Hammerstein ou l'Intransigeance, Gallimard Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2011 Sylvie Germain, Le monde sans vous, Paris, Albin Michel, (ISBN 978-2-226-22072-1) Drapeau de la France France
2012 Antonio Muñoz Molina (trad. Philippe Bataillon), Dans la grande nuit des temps [« (es)La noche de los tiempos »], Paris, Seuil, (ISBN 978-2-02-102534-7)[2] Drapeau de l'Espagne Espagne
2013 Michael Kumpfmüller (trad. Bernard Kreiss), La Splendeur de la vie [« (de)Die Herrlichkeit des Lebens »], Paris, Albin Michel, (ISBN 2226245197) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2014 Erri De Luca (trad. Danièle Valin), Le Tort du soldat [« (it)Il torto del soldato »], Paris, Gallimard, (ISBN 2070466094) Drapeau de l'Italie Italie
2015 Christoph Ransmayr (trad. Bernard Kreiss), Atlas d'un homme inquiet [« (de)Atlas eines ängstlichen Mannes »], Paris, Albin Michel, (ISBN 9782226317100) Drapeau de l'Autriche Autriche
2016 Matéi Visniec (trad. Laure Hinckel), Le marchand de premières phrases, Jacqueline Chambon, (ISBN 978-2-330-05786-2) Drapeau de la Roumanie Roumanie
2017 Dominique Fernandez, La Société du mystère, Grasset, 2017 (ISBN 9782246863137) Drapeau de la France France
2018 Chantal Thomas, Souvenirs de la marée basse, Seuil, 2017 (ISBN 9782021343151) Drapeau de la France France
2019 Rosella Postorino (trad. Dominique Vittoz), La Goûteuse d'Hitler, Albin Michel, (ISBN 9782226401854) Drapeau de l'Italie Italie

Prix des lecteurs[modifier | modifier le code]

Le prix des lecteurs, parrainé par le groupe Garandeau, est destiné à promouvoir la lecture et l'échange entre les lecteurs notamment dans les bibliothèques de la région Nouvelle Aquitaine. Chaque année depuis 2004, ce prix part à la découverte d'un pays. Le prix est organisé en partenariat avec le Service départemental de la Lecture de la Charente, la médiathèque départementale de Charente-Maritime et la bibliothèque départementale de prêt des Deux-Sèvres, et avec la participation des bibliothèques et médiathèques.

Lauréats[3]
2004 Wlodzimierz Odojewski (trad. Agnès Wisniewski), Oksana, l’Ukrainienne, Noir sur Blanc Drapeau de la Pologne Pologne
2005 Lídia Jorge (trad. Geneviève Liebrich), Le Vent qui siffle dans les grues, Métailié Drapeau du Portugal Portugal
2006 Sebastian Barry (trad. Florence Lévy-Paolini), Un long long chemin, Joëlle Losfeld Drapeau de l'Irlande Irlande
2007 Per Petterson (trad. Torje Sinding), Pas facile de voler les chevaux, Gallimard Drapeau de la Norvège Norvège
2008 Christoph Peters, Une chambre au paradis, Sabine Wespieser Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2009 Panos Karnezis (trad. Suzanne V. Mayoux), Le Labyrinthe, L'Olivier Drapeau de la Grèce Grèce
2010 Stefan Brijs (trad. Daniel Cunin), Le Faiseur d'anges, Héloïse d'Ormesson Drapeau de la Belgique Belgique
2011 Rosa Montero (trad. Myriam Chirousse), Instructions pour sauver le monde, Métailié Drapeau de l'Espagne Espagne
2012 Andreï Kourkov (trad. Paul Lequesne), Le Jardinier d'Otchakov [« (ru)Садовник из Очакова »], Liana Levi (ISBN 978-2-86746-584-0) Drapeau de l'Ukraine Ukraine
2013 Francesca Melandri (trad. Danièle Valin), Eva dort [« (it)Eva dorme »], Gallimard (ISBN 9782070131358) Drapeau de l'Italie Italie
2014 Slobodan Despot, Le Miel, Gallimard (ISBN 978-2-07-014284-2) Drapeau de la Suisse Suisse
2015 John Ironmonger (trad. Christine Barbaste), Le Génie des coïncidences [« (en)Coincidence »], Stock (ISBN 9782070131358) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2016 Jesus Carrasco (trad. Marie Vila-Casas), Intempérie, Robert Laffont (ISBN 9782264067418) Drapeau de l'Espagne Espagne
2017 Metin Arditi, L'Enfant qui mesurait le monde, Grasset, 2016 (ISBN 9782246861423) Drapeau de la Suisse Suisse
2018 Katrina Kalda, Le Pays où les arbres n'ont pas d'ombre, Gallimard, 2016 (ISBN 9782070186730) Drapeau de l'Estonie Estonie
2019 Stefan Hertmans (trad. Isabelle Rosselin), Le Cœur converti, Gallimard, (ISBN 9782072728846) Drapeau de la Belgique Belgique

Prix Jean-Monnet des jeunes européens[modifier | modifier le code]

Le prix Jean-Monnet des jeunes européens invite les lycées à découvrir des auteurs contemporains européens et à exprimer leur préférence. Il existe depuis 2006, à l'initiative du lycée Jean-Monnet de Cognac, en partenariat avec la région Nouvelle Aquitaine et le rectorat de l'académie de Poitiers. Ce prix a pour mission de faire découvrir aux lycéens la littérature européenne contemporaine et mettre en avant la jeune génération d’auteurs, de donner aux lycéens le goût de lire, de faire de la lecture une lecture plaisir et de de favoriser les échanges, les rencontres entre les lycéens et les auteurs[4].

Lauréats
2006 Christine Avel, L'Apocalypse sans peine, Le Dilettante, 2006 (ISBN 978-2-84263-124-6) Drapeau de la France France
2007 Virginie Ollagnier, Toutes ces vies qu'on abandonne, Liana Levi, (ISBN 9782867464324) Drapeau de la France France
2008 Erlend Loe (trad. Jean-Baptiste Coursaud), Muléum, Gaïa Éditions, (ISBN 978-2-84720-115-4) Drapeau de la Norvège Norvège
2009 Fabio Geda (trad. Augusta Nechtschein), Pendant le reste du voyage, j'ai tiré sur les indiens, Gaïa Éditions, (ISBN 978-2-84720-122-2) Drapeau de l'Italie Italie
2010 Anne Percin, Bonheur fantôme, Rouergue, (ISBN 978-2-8126-0063-0) Drapeau de la France France
2011 Nikolaj Frobenius (trad. Vincent Fournier), Je vous apprendrai la peur, Actes Sud, (ISBN 978-2-7427-9495-9) Drapeau de la Norvège Norvège
2012 Velibor Čolić, Jésus et Tito, Gaïa Éditions (ISBN 978-2-84720-166-6) Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Drapeau de la France France
2013 Enrico Remmert (it) (trad. Nathalie Bauer), Petit Art de la fuite, Philippe Rey, (ISBN 978-2-84876-240-1) Drapeau de l'Italie Italie
2014 Valentine Goby, Kinderzimmer, Actes Sud, (ISBN 978-2-330-02260-0) Drapeau de la France France
2015 Chabname Zariâb, Le Pianiste afghan, L'Aube, (ISBN 9782815906432) Drapeau de la France France
2016 Astrid Rosenfeld, Le legs d'Adam, Gallimard, (ISBN 9782815906432) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
2017 Emma-Jane Kirby (trad. Mathias Mezard), L'Opticien de Lampedusa, Éditions des Équateurs, (ISBN 978-2-84990-458-9) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2018 François-Henri Désérable, Un certain M. Piekielny, Gallimard, (ISBN 9782072741418) Drapeau de la France France
2019 Jean-Yves Laurichesse, Les Chasseurs dans la neige, Ateliers Henry Dougier, (ISBN 979-10-312-0405-5) Drapeau de la France France

Prix ALÉ ![modifier | modifier le code]

Le Prix ALÉ ! (Adolescents, Lecteurs... Européens !) a été créé en 2013 à destination des collèges. Il est remis chaque année à un auteur ou une autrice européenne dont l’œuvre a été traduite ou publiée en langue française, par un jury composé des collégiens des établissements participants[5].

Lauréats
2013 Beatrice Masini (trad. Françoise Liffran), Enfants de la Forêt, La Joie de Lire, (ISBN 978-2-88908-109-7) Drapeau de l'Italie Italie
2014 Fabio Geda (trad. Samuel Sfez), Dans la mer il y a des crocodiles, Liana Levi, (ISBN 9782867465581) Drapeau de l'Italie Italie
2015 Anne Fine (trad. Dominique Kugler), Le Passage du Diable, L’École des Loisirs, (ISBN 9782211209830) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2016 Élise Fontenaille, La révolte d'Eva, Le Rouergue, (ISBN 978-2-8126-0964-0) Drapeau de la France France
2017 Sophie Chérer, L'Huile d'olive ne meurt jamais, L’École des Loisirs, (ISBN 9782211223034) Drapeau de la France France
2018 Catherine Grive, La fille qui mentait pour de vrai, Le Rouergue, (ISBN 978-2-8126-1515-3) Drapeau de la France France
2019 Antoine Ozanam, Journal d'Anne Frank, Soleil, (ISBN 978-2-302-04888-1) Drapeau de la France France

Prix Soroptimist[modifier | modifier le code]

Créé en 2015, le prix Soroptimist récompense un auteur ou une autrice européenne pour un ouvrage écrit ou traduit en français[6]. Il est soutenu par l'association Soroptimist, qui œuvre en faveur des droits humains et en particulier des femmes[7].

Lauréates[6]
2015 Isabelle Autissier, Soudains, seuls, Stock, 2015 (ISBN 9782234077430) Drapeau de la France France
2016 Lenka Hornakkova-Civade, Giboulées de Soleil, Gallimard-Folio, 2016 (ISBN 9782072701375) Drapeau de la République tchèque Tchéquie
2018 Natacha Henry, Les Sœurs savantes. Marie Curie et Bronia Dluska, deux destins qui ont fait l'histoire, La Librairie Vuibert, 2015 (ISBN 978-2-311-10029-7) Drapeau de la France France
2019 Jolien Janzing (trad. Yvonne Pétrequin et Brigitte Zwerver-Berret), Audrey et Anne, L'Archipel, (ISBN 9782809825152) Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

Prix Bouchon de cultures[modifier | modifier le code]

Le prix Bouchon de cultures, créé par les Bouchages Delage, est directement en lien avec les auteurs invités en novembre. Le lauréat ou la lauréate est désignée par le comité de lecture de l'entreprise Delage[8].

Lauréats
2008 Sebastian Faulks (trad. Philippe Ménard), L'Empreinte de l'homme, Flammarion Drapeau de l'Angleterre Angleterre
2009 Juan Manuel de Prada (trad. Gabriel Iaculli), Le Septième Voile, Seuil Drapeau de l'Espagne Espagne
2010 Laurent Binet, HHhH, éditions Grasset Drapeau de la France France
2011 José Manuel Fajardo (trad. Claude Bleton), Mon nom est Jamaïca, Métailié Drapeau de l'Espagne Espagne
2012 Francesca Melandri (trad. Danièle Valin), Eva dort [« (it)Eva dorme »], Gallimard (ISBN 978-2-07013-135-8) Drapeau de l'Italie Italie
2013 Silvia Avallone (trad. Françoise Brun), D'acier [« (it)Acciaio »], Liana Levi (ISBN 9782867465673) Drapeau de l'Italie Italie
2014 Clara Usón (trad. Anne Plantagenet), La Fille de l'Est [« (es)La hija del este »], Gallimard (ISBN 9782070142385) Drapeau de l'Espagne Espagne
2015 John Ironmonger (trad. Christine Barbaste), Le Génie des coïncidences [« (en)Coincidence »], Stock (ISBN 9782070131358) Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
2016 Vladimir Vertlib (trad. Carole Fily), L'Etrange mémoire de Rosa Masur, Métailié Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Andrew O'Hagan (trad. Cécile Deniard), Illuminations, Bourgois Drapeau de l'Écosse Écosse
2017 Soloup (trad. Jean-Louis Boutefeu), Aïvali. Une histoire entre Grèce et Turquie, Steinkis, 2015 (ISBN 979-10-90090-70-5) Drapeau de la Grèce Grèce
2018 Camille de Toledo et Alexander Pavlenko, Herzl, une histoire européenne, Denoël Graphic, 2018 (ISBN 9782207133293) Drapeau de la France France
Jaroslav Melnik (trad. Margarita Leborgne), Espace Lointain, Agullo, 2017 (ISBN 979-10-95718-24-6) Drapeau de la Lituanie Lituanie
2019 Pas de prix

Résidence Jean Monnet[modifier | modifier le code]

Créée en 2016, la résidence Jean Monnet est dédiée à la jeune création européenne. Elle vise à faire connaître la jeune génération d'auteurs, à dynamiser le territoire cognaçais en organisant des rencontres avec l'auteur en résidence, et à créer des liens avec d'autres structures de résidence littéraire, comme la Villa Marguerite Yourcenar. Chaque année, en octobre et novembre, elle accueille pendant 6 semaines un auteur ou une autrice venue du pays mis à l'honneur pendant le festival[9].

La résidence est soutenue financièrement par la Ville de Cognac, qui met à disposition un appartement culture. Selon les années, une bourse d'écriture est allouée par la Ville de Cognac, le Centre National du Livre[10] et un partenaire international.

Auteurs en résidence
2016 Jana Benova Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
2017 Davide Enia Drapeau de l'Italie Italie
2018 Gunnar Ardelius Drapeau de la Suède Suède
2019 Inge Schilperoord Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Prix Jean Monnet » (consulté le 2 juillet 2019)
  2. « Présentation lauréat 2012 du prix Jean-Monnet », sur http://www.litteratures-europeennes.com (consulté le 22 mars 2013)
  3. « Prix des Lecteurs » (consulté le 2 juillet 2019)
  4. « Guide 2017 du Prix JMJE » (consulté le 2 juillet 2019)
  5. « Prix ALE (collèges) » (consulté le 2 juillet 2019)
  6. a et b « Prix Soroptimist », sur litteratures-europeennes.com (consulté le 2 juillet 2019)
  7. « "Nos valeurs" », sur Soroptimist International Union française (consulté le 2 juillet 2019)
  8. « Prix Bouchon de cultures (entreprise) » (consulté le 2 juillet 2019)
  9. « Résidences d'auteurs » (consulté le 2 juillet 2019)
  10. « Résidence d'écriture Jean Monnet, dédiée à la jeune création littéraire européenne », sur Maison des écrivains et de la littérature (consulté le 3 juillet 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]