Ronde pévéloise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ronde pévéloise
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 2010
Disparition 2014
Éditions 5 (en 2014)
Catégorie UCI Europe Tour 1.2
Type / Format course d'un jour
Périodicité annuel (juillet)
Lieu(x) Drapeau de la France France
Drapeau fr département Nord.svg Nord
Statut des participants professionnels, DN1, DN2
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Benoît Daeninck
Plus titré(s) Drapeau : France Benoît Daeninck
(3 victoires)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la dernière compétition voir :
Ronde pévéloise 2014

La Ronde pévéloise - G.P de Pont-à-Marcq est une course cycliste créée en 2010 et disputée sur un circuit autour de la ville de Pont-à-Marcq. L'épreuve est créée en remplacement du Grand Prix de Dourges. La première édition de l'épreuve a été remportée par l'Allemand Frank Dressler-Lehnhof alors que la seconde a marqué l'un des premiers coups d'éclat du jeune Arnaud Démare puisqu'il s'imposait au sprint devant deux sprinteurs appartenant au peloton professionnel : Yauheni Hutarovich et Denis Flahaut. Cette épreuve est ouverte aux équipes professionnelles ayant un statut continental et continental professionnel.

La dernière édition de la course est disputée en juillet 2014. Son édition 2015 est annulée pour des raisons budgétaires et les organisateurs ont déclaré ne plus l'organiser à l'avenir.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le palmarès de la course est marqué par les trois victoires successives du français Benoît Daeninck (CC Nogent-sur-Oise) en 2012, 2013 et 2014[1]. Arnaud Démare l'a remportée en 2011 alors qu'il faisait partie du même cyclo-club[2], il est devenu stagiaire quelques semaines plus tard dans l'équipe FDJ avant d'y être titulaire en 2012.

Année Vainqueur[2],[3] Deuxième Troisième
2010 Drapeau : Allemagne Frank Dressler-Lehnhof Drapeau : Allemagne Robert Retschke Drapeau : Australie Jack Anderson
2011 Drapeau : France Arnaud Démare Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich Drapeau : France Denis Flahaut
2012 Drapeau : France Benoît Daeninck Drapeau : Irlande Philip Lavery Drapeau : France Loïc Desriac
2013 Drapeau : France Benoît Daeninck Drapeau : Belgique Sean De Bie Drapeau : Belgique Antoine Demoitié
2014 Drapeau : France Benoît Daeninck[1] Drapeau : Belgique Baptiste Planckaert Drapeau : Nouvelle-Zélande Cameron Karwowski
Podium de l'édition 2014 de la Ronde pévéloise : Baptiste Planckaert (2e), Benoît Daeninck (1er) et Cameron Karwowski (3e).

Disparition[modifier | modifier le code]

L'organisateur de la Ronde pévéloise Alain Randour et Alain Baillet ont décidé d'annuler à la fin de la première semaine d'avril l'édition 2015 de la course. Les élus de Pont-à-Marcq ont décidé de diviser par deux la subvention qui était allouée à la course, qui passait alors de 20 000 à 10 000 €, le conseil municipal avait prévenu en 2014 qu'il ne pourrait plus mettre autant en 2015 et qu'il n'y aurait plus de subvention en 2016. L'adjoint aux finances Christian Vandenbroucke indique à La Voix du Nord que les dotations de la commune ont baissé de 20 % et que 400 000 € de subventions attendues du département ne tomberont pas[4].

Alain Randour indique que perdre 10 000 € sur une course qui en coûte environ 50 000 € représente une grosse perte, surtout qu'il est assez difficile de trouver des sponsors, et qu'il faut payer la photo-finish, défrayer les équipes, payer les signaleurs... Alain Randour et Alain Baillet ont décidé de ne plus organiser l'épreuve. Pour l'édition 2015, ils perdent 3 500 € versés à l’UCI pour être inscrits dans le calendrier des courses internationales et 3 000 € constituant une amende liée à l'annulation[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :