Ronald Webster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roland Webster
Fonctions
Ministre en chef d'Anguilla
Monarque Élisabeth II du Royaume-Uni
Prédécesseur poste créé
Successeur Emile Gumbs
Monarque Élisabeth II du Royaume-Uni
Prédécesseur Emile Gumbs
Successeur Emile Gumbs
Biographie
Nom de naissance Roland Webster
Date de naissance
Lieu de naissance The Valley
Date de décès (à 90 ans)
Nationalité britannique
Parti politique Parti populaire progressiste

Ronald Webster
Liste des ministres en chef d'Anguilla

Ronald Webster, né le à The Valley et mort le 9 décembre 2016, est un homme politique d'Anguilla. Il est ministre en chef (équivalent de chef du gouvernement) du au , puis du au .

Biographie[modifier | modifier le code]

Agriculteur ayant profité d'un substantiel héritage de ses employeurs hollandais de la proche Île de Saint-Martin, le très religieux Webster devient, en 1967, leader de la révolte anguillaise contre le gouvernement de Saint-Christophe, qui conduit à l'expulsion des forces de police de Saint-Christophe ainsi que des membres de l'administration. À la suite d'un référendum favorable à la sécession d'avec Saint-Christophe, il exige l'indépendance qu'il proclame unilatéralement en février 1969, instaurant la République d'Anguilla, après l'échec des négociations avec la Grande-Bretagne. Une invasion militaire britannique a lieu le . En reprenant le contrôle, la Grande-Bretagne nomme Webster chef du conseil de l'île. Il fonde le Parti populaire progressiste en 1972 et remporte la même année l'élection par six voix contre une. Il est réélu avec le même score en 1976 et devient ministre en chef.

Il est démis de ses fonctions en février 1977 après l'échec d'un vote de confiance, des rebelles emmenés par Emile Gumbs étant lassés de ses excentricités et de son autoritarisme. Gumbs prend la tête du gouvernement mais Webster gagne à nouveau en 1980, comme chef d'une nouvelle formation, le Parti uni anguillais (AUP), devenu l'année suivante le Parti populaire anguillais (APP). En 1982, il crée le système de sécurité sociale d'Anguilla[1].

Après avoir perdu l'élection de 1984, il démissionne de l'APP, recrée brièvement l'AUP, avant de se retirer de la vie politique.

James Ronald Webster est vénéré pour sa contribution à la liberté d'Anguilla, après plus d'un siècle et demi d'une impopulaire union politique et constitutionnelle avec l'île de Saint-Christophe, et, par conséquent, à son développement. Il est considéré comme le père de la Nation.

Son nom a été donné à un stade, le Ronald Webster Park, situé à The Valley, la capitale de l'île.

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • The dictionary of contemporary politics of Central America and the Caribbean par Phil Gunson, Greg Chamberlain & Andrew Thompson

Liens externes[modifier | modifier le code]