Roger Mohr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roger Mohr
Roger Mohr2.jpg
Roger Mohr, 2005
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
La TroncheVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Roger Joseph MohrVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Dir. de thèse

Roger Mohr (né le à Thionville, mort le à La Tronche[1],[2]) est un enseignant chercheur français, spécialisé en informatique et en mathématiques, directeur de l'École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble (ENSIMAG) entre 2003 et 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

La carrière universitaire de Roger Mohr débute après une agrégation de mathématiques qu'il prépare à l'ENS Cachan. Il obtient son premier emploi comme assistant à l'IUT de Nancy où il prépare puis défend en 1972 une thèse en informatique sous la direction de Claude Pair. Ensuite il devient professeur à l'Université de Nancy I, puis à l'École des Mines de Nancy. Après sa mutation à l'ENSIMAG, il crée en 1988 une équipe de recherche dans le domaine de la vision par ordinateur.

En 1999, il est directeur du laboratoire de recherche français de Xerox Research Europe à Meylan.

Il retourne à la recherche publique et à l'enseignement supérieur en 2002, à l'Institut polytechnique de Grenoble. Il y est directeur du laboratoire GRAVIR, puis de l'ENSIMAG entre 2003 et 2008[3]. Il est chercheur à INRIA et professeur émérite à Institut polytechnique de Grenoble jusqu'en 2017.

Parmi ses contributions scientifiques on peut noter :

Il reçoit en 2006 avec Cordelia Schmid le prix Longuet-Higgins, pour leur article "Combining greyvalue invariants with local constraints for object recognition" paru en 1996 dans CVPR[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Roger Mohr, Professeur émérite à Grenoble INP - Ensimag »,
  2. « matchID - Moteur de recherche des décès », sur deces.matchid.io (consulté le )
  3. letudiant.fr, Biographie de Roger Mohr.
  4. In Memoriam Roger Mohr, Karl Tombre, Long Quan, Radu Horaud, Patrick Gros, Cordelia Schmid, Peter Sturm, 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]