Rodeio (Santa Catarina)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rodeio.

Rodeio
Surnom : Vale dos Trentinos
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Santa Catarina Santa Catarina
Langue(s) portugais
Maire Carlos Alberto Pegoretti (PP) jusqu'en 2012
Code postal 89136-000
Fuseau horaire UTC-3
Indicatif 47
Démographie
Gentilé rodeense
Population 10 914 hab.[1] (11/2010)
Densité 83 hab./km2
Géographie
Coordonnées 26° 55′ 22″ sud, 49° 21′ 59″ ouest
Altitude 106 m
Superficie 13 100 ha = 131 km2
Divers
Date de fondation
1875
Création de la municipalité Loi nº 104 de l'État
de Santa Catarina du
Localisation
Localisation de Rodeio
Localisation de Rodeio sur une carte
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Rodeio
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Rodeio
Liens
Site web http://www.rodeio.sc.gov.br/home/?

Rodeio est une ville brésilienne de l'État de Santa Catarina.

Généralités[modifier | modifier le code]

La municipalité compte une population aux origines diverses, surtout originaire d'Europe. On parle encore italien à Rodeio, l'Italie étant le pays d'origine d'une importante frange de la population. La culture de la banane et du riz sont les principales activités agricoles de Rodeio.

Géographie[modifier | modifier le code]

Rodeio se situe par une latitude de 26º 55' 22" sud et par une longitude de 49º 21' 59" ouest, à une altitude de 106 mètres.

Sa population était de 10 914 habitants au recensement de 2010[2]. La municipalité s'étend sur 131 km2[3].

Elle fait partie de la microrégion de Blumenau, dans la mésorégion de la Vallée du rio Itajaí. La ville se situe à 195 km de la capitale de Santa Catarina, Florianópolis.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située dans la moyenne Vallée du rio Itajaí, région majoritairement peuplée par des descendants d'immigrants allemands, Rodeio compte étonnamment près de 80 % d'habitants d'ascendance italienne. Les immigrants italiens commencèrent à arriver en 1875, en provenance de la région de Trente, marquant profondément la culture locale. Elle reçut le nom de Rodeio car ses premiers explorateurs se rendirent compte qu'ils tournaient en rond, comme lors d'un rodéo. La localité devient une municipalité en mai 1936.

Culture[modifier | modifier le code]

Une des principales attractions de Rodeio est la Fête (La Sagra) qui commémora en 2006 son 18e anniversaire. Elle dure 10 jours pendant lesquels se déroulent des célébrations traditionnelles italiennes, arrosées de vin et de plats typiques, animés par des groupes de danse et de musique. Elle se déroule en septembre.

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Depuis son émancipation de la municipalité de Timbó en 1936, Rodeio a successivement été dirigée par [4]:

  • Sílvio Scoz - 1937 à 1947
  • Amaro da Silva Pacheco - 1947
  • Joaquim Rigo - 1947
  • Ermínio Gadotti - 1947 à 1951
  • Jacó Furlani - 1951
  • Heitor Beninca - 1951 à 1956
  • Georg Schütz Júnior - 1956 à 1961
  • Germano Tambosi - 1961 à 1965
  • Heitor Beninca - 1966 à 1970
  • Estácio Pisetta - 1970 à 1973
  • José Maximiliano Venturi - 1973 à 1977
  • Estácio Pisetta - 1977 à 1983
  • António José Venturi - 1983 à 1988
  • Hélio José Fiamoncini - 1988 à 1992
  • Flávio Betti da Cruz - 1993 à 1996
  • Hélio José Fiamoncini - 1997 à 2000
  • António José Venturi - 2001 à 2004
  • Carlos Alberto Pegoretti - 2005 à aujourd'hui

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

La municipalité est constituée d'un seul district, siège du pouvoir municipal[5].

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Rodeio est voisine des municipalités (municípios) suivantes :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]