Robert Seethaler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Seethaler
Description de l'image Robert Seethaler.JPG.
Naissance (55 ans)
Vienne
Activité principale
acteur, écrivain, scénariste
Distinctions
Buchpreis der Wiener Wirtschaft, prix Anton-Wildgans
Auteur
Langue d’écriture allemand autrichien, allemand
Genres
roman

Robert Seethaler, né le (55 ans) à Vienne, est un écrivain, scénariste et acteur autrichien. ll partage son temps entre Berlin et Vienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Seethaler a grandi à Vienne.

Il a fréquenté l'école du Wiener Volkstheater et a participé à un grand nombre de productions cinématographiques, télévisuelles et théâtrales à Vienne, Berlin, Stuttgart et Hambourg. Il interprète le personnage du "Dr Kneissler" dans la série télévisée "Ein starkes Team". En 2015, il joue le rôle de Lucas Moroder, aux côtés de Rachel Weisz, dans "Youth", le film réalisé par Paolo Sorrentino.

Robert Seethaler a écrit, entre autres, "Le Tabac Tresniek", "Une vie entière" et "Le champ", romans parus tous trois chez Sabine Wespieser Editeur[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Biene und der Kurt, 2006
  • Die weiteren Aussichten, 2008
  • Jetzt wird’s ernst, 2010
  • Der Trafikant, 2012.
  • Ein ganzes Leben, 2014[3],[4].
    • Traduit sous le titre Une vie entière par Élisabeth Landes, Paris, Sabine Wespieser éditeur, 2015, 160 p. (ISBN 978-2-84805-194-9).
  • Das Feld, 2018
  • Der letzte Satz, 2020, Hanser Berlin

Distinctions[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Sur quelques ouvrages[modifier | modifier le code]

Le Champ[modifier | modifier le code]

Au premier chapitre, dans le champ, le coin le plus ancien et le plus abandonné du cimetière de Paulstadt, un vieil homme revient chaque jour s'asseoir sur "un vieux banc de bois vermoulu". « Son visage était simplement vieux, gris, et assez informe ».

Il se remémore les morts qu'il a connus vivants, dans cette sorte de village d'autrefois. Il se persuade d'entendre parler les morts, raconter leur vie, leur banalité, leurs moments de bonheur, leurs désenchantements.

Chacun des trente chapitres suivants déroule les monologues d'allongés, hommes et femmes, autochtones et réfugiés (de toutes les guerres)s. Et la petite ville revit : curé (père Hamberg), maire, fleuriste (Gregoria Stavac), marchand de fruits et légumes. Et leurs récits font revivre d'autres personnes, voisins et voisines, personnalités, commerçants, employés, vies minuscules, malentendus... Maragarete Lichtlein, Hana Heim, Gerd Ingerland, Johannes Storm, Sonja Mayers, Navid Al-Bakri, Herm Leydicke, Lennie Martin, Gerda Baehr, Marthe Avenieu, Robert Avenieu, Heide Friedland...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « SW éditeur - Robert Seethaler » (consulté le )
  2. Florence Noiville, « Robert Seethaler, lumières du malvoyant », sur Le Monde (consulté le )
  3. Thomas E. Schmidt, Die Zeit nº41/2014, « Robert Seethaler: Die Würde des Geringsten », sur Zeit online, (consulté le )
  4. « Robert Seethaler - Een heel leven », sur Humo, (consulté le )
  5. https://www.en-attendant-nadeau.fr/2020/05/20/tombes-parlent-seethaler/

Liens externes[modifier | modifier le code]