Robert Hart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Hart
Image dans Infobox.
Robert Hart dans son jardin-forêt en juillet 1997.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Church StrettonVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Rushbury (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Robert Adrian de Jauralde Hart () était un pionnier des jardins-forêts en climat tempéré. Il créa un jardin-forêt modèle de 5 000 m2 sur sa ferme[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Hart fait ses études à Londres. Il est employé à l'agence de presse Reuters en charge des courriers indiens qui lui permettent de découvrir la philosophie de la non-violence du Mahatma Gandhi,

Durant la Seconde Guerre mondiale, il s'enrôle dans le Corps de la police militaire, avant d'être transféré au Corps du renseignement pour travailler au codage.

Après sa démobilisation, il est producteur laitier à Norfolk et Somerset avant de déménager dans le Shropshire où il exploite une petite exploitation à Wenlock Edge. Son intention est de fournir un environnement sain et thérapeutique pour lui-même et son frère handicapé Lacon,

Hart découvre que l'entretien de grands lits de légumes annuels, l'élevage du bétail et l'entretien d'un verger étaient des tâches hors de ses capacités. Il observé qu'une bande de légumes et d'herbes vivaces se développe sans intervention ou presque. En outre, ces plantes apportent des compléments intéressants à l'alimentation et favorisent la santé.

À la suite de l'adoption par Hart d'un régime végétalien, il remplace ses animaux de la ferme par des plantes.

Le jardin-forêt[modifier | modifier le code]

Il crée un jardin-forêt à partir d'un verger de 5 000 m2 sur sa ferme. Les trois principaux produits de la forêt sont les fruits, les noix et les légumes verts.

Forgard2-003.gif

Il examine les interactions entre les plantes dans les systèmes naturels, en particulier dans les zones boisées. Cela l'a amené à concevoir un jardin-forêt divisé en sept couches.

  1. Couche canopée, constituée par les arbres fruitiers d'origine ;
  2. Strate arborée basse : noix et arbres fruitiers sur porte-greffe nain ;
  3. Strate arbustive : des arbustes fruitiers tels que le cassis et autres baies ;
  4. Couche herbacée de légumes et d'herbes vivaces ;
  5. Rhizosphère ou dimension souterraine des plantes cultivées pour leurs racines et tubercules ;
  6. Couche couvre-sol de plantes comestibles qui se propagent horizontalement ;
  7. Couche verticale de vignes et autres plantes grimpantes ;

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ben Mason, « Robert Hart, le père des jardins-forêts », autonomiejardin.com,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]