Riwallon de Dol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Riwallon de Dol
Biographie
Naissance
Décès
Père
Hamon Ier (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Religion

Riwallon Ier de Dol, surnommé Capra Canuta (Chèvre Chenue), né en 1015 et mort en 1065, est seigneur de Combourg et avoué de Dol soit « signifer sancti Samsonis » (c'est-à-dire porte-enseigne de Saint Samson).

Origine[modifier | modifier le code]

Riwallon est le fils du vicomte Hamon Ier d'Aleth et de son épouse Roianteline fille de Riwall. Il appartient à la famille des vicomtes d'Aleth dynastie qui contrôle le nord-est de la Bretagne et est aussi à l'origine des seigneurs de Dinan et de Combourg. Il doit sa charge de « porte-enseigne de Saint Samson  » à son frère Junguénée (mort vers 1049), archevêque de Dol-de-Bretagne, qui est également à l'origine de la construction du château de Combourg situé à quatre lieues de la cité archiépiscopale et dont il confie la garde à Riwallon.

Riwallon, vassal du duc Conan II de Bretagne, entre en rébellion contre son suzerain et fait appel au duc de Normandie Guillaume le Conquérant dans son affrontement avec le duc de Bretagne. Ce dernier qui assiégeait Dol-de-Bretagne est battu en 1064 mais le duc de Normandie ne pousse pas son avantage plus avant en Bretagne[1] Guillaume sera d'ailleurs assez rapidement occupé à une tâche d'une autre envergure avec la conquête de l'Angleterre.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Riwallon épousa Aremburge du Puiset, fille de Gelduin vicomte de Chartres ; ils eurent[2] :

Augustin du Paz lui attribue une fille nommée Berthe (morte religieuse en 1085) épouse de Geoffroy Grenonat[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Chédeville, Noël-Yves Tonnerre, op. cit., p.  43-45.
  2. Michel Brand'Honneur Manoirs et châteaux dans le comté de Rennes (XIe-XIIe siècles)' PUR Rennes (2001) (ISBN 2 86847 5612) p. 273
  3. Augustin du Paz Histoire généalogique de plusieurs maisons illustres de Bretagne, enrichie des armes et blasons d'icelles avec l'histoire chronologique des Evesques de tous les diocèses de Bretagne, Nicolas Buon, Paris 1619 p. 500 .

Sources[modifier | modifier le code]