Rita Gombrowicz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gombrowicz (homonymie).
Rita Gombrowicz
Rita Gombrowicz 420.JPG

Rita Gombrowicz

Biographie
Naissance
Nom de naissance
Marie-Rita LabrosseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Activité
Spécialiste en littératureVoir et modifier les données sur Wikidata

Rita Gombrowicz (née en 1935 à Pierrefonds au Canada) est une chercheuse en littérature d'origine canadienne. Elle est la veuve de l'écrivain polonais Witold Gombrowicz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rita Gombrowicz, née Labrosse, est la fille d'un fermier canadien qui provint d'une famille originaire de la Normandie et de la Bourgogne. Après ses années scolaires passées dans un internat catholique, elle entame des études littéraires à l'Université de Montréal, qu'elle poursuivra ensuite à la Sorbonne à Paris et à l'Université Nice-Aix-en-Provence où elle soutient sa thèse de doctorat sur Colette en mai 1968.

Au mois de mai 1964, lors d'un colloque à l'Abbaye de Royaumont, elle rencontra l'écrivain polonais Witold Gombrowicz qui lui demanda de devenir sa secrétaire. La même année, le 22 octobre, elle s'installa avec Witold Gombrowicz à Vence dans la Villa Alexandrine, située au 36 Place du Grand Jardin (où en septembre 2017 fut créée, au deuxième étage, l'Espace muséal Gombrowicz) et où ils se marièrent le 28 décembre 1968.

Après la mort de Witold, Rita Gombrowicz vécut pendant sept ans à Milan. Aujourd'hui, installée à Paris, elle se consacre à l'œuvre de son mari qui est traduite en 40 langues.

En 2007, la ville de Lublin en Pologne attribua à Rita Gombrowicz le titre de citoyenne d'honneur.

Œuvre (extraits)[modifier | modifier le code]

  • Gombrowicz en Argentine. Témoignages et documents 1939−1963. Éditions Denoël, Paris 1984 (1987 édition en langue polonaise)
  • Gombrowicz en Europe. Témoignages et documents 1963−1969. Éditions Denoël, Paris 1988
  • Gombrowicz en Argentine. Témoignages et documents 1939−1963. Éditions Noir sur Blanc, Paris 2004 (édition revue et augmentée)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :