Rimiau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la poésie
Cet article est une ébauche concernant la poésie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Un rimiau est un poème ou un conte rimé en langue angevine.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Le célèbre écrivain de langue angevine, Émile Joulain disait que les rimiaux se lisent avec les oreilles, c’est-à-dire à voix haute.

Les rimiaux d'Anjou sont des "raconteries", des "rabâteries", des "rigourdaines" du folklore angevin.

Cette littérature populaire est profondément ancrée dans la mémoire collective des Angevins.

Ce genre littéraire a donné une abondante littérature régionale ainsi que de nombreux spectacles et représentations publiques.

Les rimiaux ont débordé sur les départements voisins du Maine-et-Loire, en s'appropriant les parles locaux proches de l'angevin, tel que le patois tourangeau du côté de Chinon (proche de l'Anjou) ainsi qu'en Loire-Atlantique avec le parler gallo.

La tradition angevine des Naulets voulant dire à la fois "petit Noël" et "Nau" = Noël en langue angevine, perpétue également ce patrimoine culturel.

Écrivains et poètes du parler angevin[modifier | modifier le code]

  • Pierre Anjou, (pseudonyme de R. Cailler)
  • André Bruel,
  • Antoine Charles, (pseudonyme de André Allory)
  • Jules Bellard, (dit l'Pèr' Jules)
  • Charles Duloir, (pseudonyme de Maurice Murzeau)
  • Emile Joulain, (dit L'Gars Mile)
  • Henri Jubeau, (dit Fourchafoin)
  • Félix Landreau,
  • Marc Leclerc,
  • Marie Bondu, (dit Mamée Marie)
  • Yvon Péan, (dit Guérin Defontaine)
  • Louis Robineau.

Rimiaux voisins[modifier | modifier le code]

  • Histouères et rimiaux de Touraine, Maurice Davau Les éditions CLD ; 03/1992.
  • Les Rimiaux de Guéméné : Une suite de petites histoires écrites en gallo et en alexandrins dans les années 1930, par l'abbé Chesnais, originaire de Guémené (Loire-Atlantique).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Anjou, (pseudonyme de R. Cailler), Ein' brassée d'contes, 1941, 69 p., Editions de la Lyre Chansonnière 1941
  • Émile Joulain, Rimiaux d'icitt' Rimiaux d'l'aut'bord, Siraudeau, Angers, 1983, 158 p.
  • Émile Joulain, En patoés des bas-pays, Éd. Ouest, 1943, 60p.
  • Émile Joulain, Raconteries de la Louère,
  • Marc Leclerc, Rimiaux d'Anjou d'hiar et d'anhuit, Atelier d'art P. Petit, 1974, 107 p.
  • Revault, H., Le j'teux de sorts, nouvelles, Glèbe d'Anjou, 1979, 175 p.

Ouvrages généraux sur la langue angevine[modifier | modifier le code]

  • Rimiaux d'anhuit : rimiaux des uns, rimiaux des aut'es, par les poètes du terroir angevin, Émile Joulain, Charles Duloir, Guérin Defontaine... ; Publié par l'Association des amis du folklore et des parlers d'Anjou. Angers 2005 (21 rue Haute-de-Reculée, 49100 )
  • Pierre Anjou et Marc Leclerc, "Rimiaux d'hier et d'aujourd'hui". Illustrations de H. Grand'Aigle. Angers, Édit. J. Petit , 1944.
  • Yavard, "Mots et expression du patois d'Anjou" éditions Du Petit Pave; broché ; 10/1999
  • Landreau Felix, Coutumes, légendes et rimiaux des Pays d'Anjou Éditions Paquereau, 1993.
  • Collectif : Mots et expressions des patois d'Anjou. Petit dictionnaire. Éd. du Petit Pavé 1999

Voir également[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]