Renée de Brimont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Renée de Brimont
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Renée Bonnin de La Bonninière de BeaumontVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Père
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Renée de Brimont, née Renée Bonnin de La Bonninière de Beaumont le à Saint-Cloud et morte en 1943, est une écrivaine française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Spécialiste de littérature française du XIXe siècle et poétesse elle-même, elle collabore à la Revue des Deux Mondes et préside la société des femmes Les Cent une.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Graziella, valse pour piano (op. 1), 1896
  • L’Essor, poésies, 1908
  • Tablettes de cire, 1913
  • Mirages, 1919
  • Falbalas et Fanfreluches. Almanach des modes présentés, passées et futures pour 1922
  • La Muse folle de Lamartine…, 1922
  • L’Arche, 1927
  • Le Mariage de M. de Pasqually, 1930
  • « Irina : nouvelle inédite », Les Œuvres libres, n° 124, 1931
  • Les Oiseaux, 1932
  • Belle Rose, 1933
  • Ariane, 1936
  • Chansons en ribambelle, dix poésies mises en musique par A. Ravizé, 1936
  • Les Fileuses, 1937
  • Le Voyage en Grèce, pièce en 1 acte, 1937 (manuscrit)
  • Amour et Psyché, comédie en 3 actes et un prologue, 1940 (manuscrit)
  • La Nuit vénitienne, argument en 3 actes d'après Alfred de Musset, ballet crée en 1939 à l'Opéra de Paris, chorégraphie de Lycette Darsonval, musique de Maurice Thiriet
Traductions
Éditeur scientifique
  • Autour de "Graziella" : textes lamartiniens inédits, 1931
  • L’Album de Saint-Point ou Lamartine fantaisiste : lettres inédites en vers de Lamartine, 1923
Divers

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]