Refuge d'Asinau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Refuge d'Asinau
Illustration du refuge.
Altitude 1 530 m
Massif Massif du Monte Incudine (Corse)
Pays Drapeau de la France France
Région Corse
Département Corse-du-Sud
Propriétaire Parc naturel régional de Corse
Période d'ouverture fermé
Capacité 28 couchages
Coordonnées géographiques 41° 50′ 29″ nord, 9° 12′ 52″ est[1]
Géolocalisation sur la carte : Corse
(Voir situation sur carte : Corse)
Refuge d'Asinau
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Refuge d'Asinau
Refuge de montagne

Le refuge d'Asinau (ou Asinao) est un refuge situé en Corse dans le massif du Monte Incudine, sur le territoire de la commune de Quenza.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le refuge est implanté sur le tracé du GR20, à 1 530 m d'altitude, en surplomb des bergeries d'Asinau sur le versant oriental du Monte Incudine (l'Incudine ou l'Alcudina en corse). En l'absence de dortoirs suite à un incendie[2], les aménagements se réduisent à une zone de bivouac, des sanitaires et un abri temporaire[3] gardés de mai/juin jusqu'à septembre/octobre. Les dates d'ouverture et de fermeture n'étant pas définies à l'avance, il faut se renseigner sur le site du parc naturel régional de Corse pour obtenir les informations exactes.

Historique[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, une cabane des bergeries d'Asinau servait encore d'abri aux randonneurs et alpinistes de passage[4], jusqu'à la construction en 1977 de ce « refuge d'Asinao » d'une capacité maximale de 28 places[5].

En mars 2016, un incendie a détruit le bâtiment principal du refuge[2]. Sa reconstruction doit débuter en 2021[6].

Accès[modifier | modifier le code]

C'est le deuxième refuge (dans le sens sud-nord) présent sur le GR20 avant l'Incudine. Le refuge précédent (au sud) sur le GR20 est le refuge d'I Paliri. Le refuge suivant (au nord) sur le GR20 est le refuge de Matalza. Le refuge est également accesible depuis le hameau de Prugna à Quenza[7], par un sentier pédestre qui remonte la vallée du ruisseau de Saint-Antoine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Carte IGN classique » sur Géoportail.
  2. a et b « Quenza : le refuge de l'Asinau ravagé par un incendie », Corse Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2021)
  3. « Fin du gardiennage des refuges », sur Randoblog P.N.R.C., (consulté le 9 mars 2021)
  4. Fabrikant 1971, p. 207-210.
  5. CNSGR et M. Fabrikant 1977, p. 14.
  6. Noël Kruslin, « Un été pas comme les autres sur le GR 20 », Corse Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 9 mars 2021)
  7. Fabrikant 1982, p. 317.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Comité national des sentiers de grande randonnée et Michel Fabrikant, G.R. 20 - Sentier de la Corse (de Calenzana à Conca), Paris, CNSGR, , 64 p. (ISBN 2-856-99099-1)
  • Michel Fabrikant, Guide des montagnes corses II : Montagnes de Corse centrale et méridionale, Michel Fabrikant, , 319 p. (lire en ligne)
  • Michel Fabrikant, Guide des montagnes corses : Randonnées pédestres et escalades, Didier Richard, , 407 p. (ISBN 2-703-80018-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]