Refuge Giovanni Giacomini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Refuge Giovanni Giacomini
Illustration du refuge.
Le refuge Giovanni Giacomini
Altitude 1 550 m
Massif Monts Sibyllins
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Marches
Province Ascoli Piceno
Inauguration 1970
Propriétaire ANA
Gérant Gino Quattrociocchi
Période d'ouverture 15 juin - 15 septembre en continu (discontinu le reste de l'année)
Capacité 30 couchages
Coordonnées géographiques 42° 47′ 09″ nord, 13° 15′ 35″ est

Géolocalisation sur la carte : Marches

(Voir situation sur carte : Marches)
Refuge Giovanni Giacomini

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Refuge Giovanni Giacomini
Refuge de montagne

Le refuge Giovanni Giacomini se trouve juste au sud du col de Forca di Presta à 1 550 mètres d'altitude dans les Apennins, près de la limite de l'Ombrie et des Marches, sur le territoire de la commune d'Arquata del Tronto.

Aleandro Nino Allevi, cofondateur du refuge.

Sa construction, à l’instigation de l’Associazione Nazionale Alpini (ANA) a commencé dans les années 1960 et s’est terminée dans les années 1970 grâce à la contribution de plusieurs alpinistes d’Ascoli parmi lesquels Tullio Pallotta, Brutti et Aleandro Allevi, plus connu sous le nom de Nino, chef de groupe de l'ANA à Ascoli.

Le nom du refuge a été donné en mémoire d’un sergent alpiniste mort pendant la guerre et dont on peut voir une photographie à l’entrée du refuge et dont une place d’Ascoli Piceno porte le nom.

Le refuge comprend environ 30 lits et est ouvert toute l’année en fin de semaine. C’est le point de départ pour des excursions dans les monts Sibyllins et pour l’ascension du mont Vettore (2 476 mètres d'altitude ; difficulté E).

Derrière le refuge se trouve l’autel des alpinistes pour les cérémonies commémoratives.

De Rome, on l’atteint en prenant la route nationale SS4 et en sortant à Trisungo.

Curiosités[modifier | modifier le code]

Le refuge Giovanni Giacomini est le point de départ et d’arrivée de la course de « refuge à refuge » organisée par les alpinistes de la région des Marches et à laquelle est associé le trophée « Nino Allevi ».