Red Star OS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Red Star OS (붉은별)
Logo
Bureau de Red Star OS 3.0, en langue coréenne.
Bureau de Red Star OS 3.0, en langue coréenne.

Famille Type Unix
Langues Coréen
Type de noyau Monolithique modulaire (Linux)
État du projet Actif
Plates-formes X86-64 et x86Voir et modifier les données sur Wikidata
Entreprise /
Développeur
Korean Computer Center, Corée du Nord
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version stable 4.0
Méthode de mise à jour YUM
Environnement de bureau KDE 3
Gestionnaire de paquets RPM

Red Star OS (coréen : 붉은별, Pulgunbyol) est un système d'exploitation nord-coréen basé sur le noyau Linux. Il est développé depuis 2002 par le Korea Computer Center. Avant son développement, les ordinateurs nord-coréens étaient équipés des versions anglaises de Microsoft Windows[1]. La version 2.0 de Red Star OS est sortie courant 2010. Le système d'exploitation n'est maintenant disponible qu'en langue coréenne, dans sa variante nord-coréenne quant à la terminologie et à l'orthographe[2].

Détails techniques[modifier | modifier le code]

L'interface graphique est fondée sur l'environnement de bureau KDE 3. Une version modifiée du navigateur Web Mozilla Firefox, renommée Naenara (« Mon Pays »), permet d'accéder au portail nord-coréen du même nom. Parmi les autres logiciels disponibles figurent un éditeur de texte, un client mail, des lecteurs audio et vidéo, ainsi que des jeux vidéo.[réf. souhaitée]

La configuration minimale requise pour Red Star OS est la suivante :

La version 2.0 de Red Star OS utilisait un environnement de bureau KDE3 avec des éléments graphiques qui imitaient très précisément ceux de Microsoft Windows 7. Depuis la version 3.0 de Red Star OS, l'interface graphique imite désormais celle du système OS X de Apple. L'actuel dirigeant Nord-Coréen Kim Jong-un aurait été vu sur une photographie avec un iMac sur son bureau (bien que la façon dont il a obtenu l'ordinateur est inconnue) ce qui pourrait possiblement indiquer une connexion avec cette refonte graphique de Red OS 3.0[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

Version 1.0[modifier | modifier le code]

La première version, fort ressemblante à Windows XP, est apparue en 2008.

Le navigateur web Naenara basé sur Mozilla Firefox, une suite de bureautique basé sur Open Office appelé Uri 2.0 ainsi que Wine y étaient inclus.

Jusque maintenant, aucune copie ne s'est retrouvée en ligne sur Internet. Seules des captures d'écran du système d'exploitation ont été publiées officiellement par la KCNA et ont été découvertes ensuite par la presse sud-coréenne.[5]

Version 2.0[modifier | modifier le code]

Le développement de la version 2.0 a commencé en mars 2008, et fut complétée le 3 juin 2009. Comme sa précédente version, son apparence était basée sur Windows XP et coûtait 2 000 Won nord-coréen (approx. 15$ US)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 조선신보사 », archive.fo,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le 13 mai 2017)
  2. (ko) « 北, 독자적 컴퓨터 운영체제 '붉은별' 개발 », 다음 뉴스,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2017)
  3. « Red Star OS, le MAC OS X de la Corée du Nord », Begeek.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 13 mai 2017)
  4. « North Korea's Red Star OS goes Mac », sur North Korea Tech - 노스코리아테크,‎ (consulté le 13 mai 2017)
  5. (en) Kim Tong-hyung, « NK Goes for Linux-Based Operating System », Korea Times,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :