Ravensara aromatica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ravensare aromatique)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Ravintsare.

Le Ravensare aromatique (Ravensara aromatica, synonyme Agatophyllum aromaticum[1]) est un arbre de la famille des Lauraceae, originaire de Madagascar.

En raison de la proximité de leurs noms malgaches, ce Ravensara est fréquemment confondu avec une autre lauracée acclimatée sur cette île et communément appelée Ravintsara, le camphrier de Chine (Cinnamomum camphora), qui fournit aussi une huile essentielle[2]. Le camphrier de Chine ou du Japon contient du camphre alors que celui de Madagascar en contient très peu.

Description[modifier | modifier le code]

C’est un arbre touffu à l'écorce rougeâtre, de 18 à 20 m de haut, qui pousse à l'état sauvage dans les forêts tropicales humides[3]; ses feuilles sont glabres, alternes, coriaces ou rigides-coriaces, elliptiques ou obovales-elliptiques ; leur face supérieure est verte, brillante, lisse ; la fleur verte campanulée-uréolée, de 2 à 3,5 mm de long sur 2 à 2,5 mm de diamètre ; la floraison a lieu de novembre à janvier. Les fruits sont subglobulés, atteignant un diamètre de 2,5 cm ou plus, assez lisses. Les fruits ont une odeur très aromatique[4].

Utilisations[modifier | modifier le code]

La distillation des feuilles du ravensare fournit une huile essentielle exceptionnelle pour son efficacité et son inocuité, ravensara aromatica, ayant pour composants actifs principaux :

Ne pas confondre avec l'HE de Ravintsara (Cinnamomum camphora) qui, elle, contient environ 55 % de 1,8 cinéole. C'est l'HE de Ravintsara qui est anti-infectieuse, immuno-stimulante et anti-catarrhale. L'HE de Ravensare aromatica est, de son côté, un antispasmodique délicat, c'est un réequilibrant nerveux, une invitation à la détente, au dépaysement, au lâcher prise. Elle aide à décompresser tout en finesse.(Simon Lemesle, extrait du livret " Huiles essentielles et Eaux florales de Madagascar, guide pratique d'une aromathérapie innovante, 4ème édition ".)

La confusion entre les deux huiles est, malheureusement, bien connue dans le monde de l'aromathérapie et nombreux sont ceux qui préviennent d'une confusion possible, tout en propageant cette erreur.

L'administration la plus efficace s'effectue par la peau, sa tolérance cutanée étant exceptionnelle. N'utiliser en général que quelques gouttes par friction.

L’écorce du ravensare fournit une huile essentielle, ravensara anisata ayant pour composants actifs principaux :

L'huile essentielle ravensara anisata possède les propriétés principales suivantes :

Conservation[modifier | modifier le code]

Pour éviter la déforestation liée à l'exploitation industrielle du ravensare, il est conseillé de ne pas favoriser l’extraction de l'écorce de cet arbre pour fabriquer l'huile essentielle de Ravensara anisata. Les propriétés de cette huile essentielle peuvent être apportées par d'autres huiles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopédie méthodique: Botanique - Jean-Baptiste de Monet de Lamarck, Jean Louis Marie Poiret, Henri Agasse ((Paris)) - 1804 - Volume 6,Partie 1 - Page 81 -
  2. Pour comprendre la confusion entre Ravensare aromatique et Ravintsara
  3. Docteur Jean-Pierre Willem 2002, p. 189.
  4. Laboratoire de Biodiversité et de Biotechnologie de l'IMRA [1]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Docteur Jean-Pierre Willem, Les huiles essentielles : Médecine d'avenir, Éditions du Dauphin, , 314 p., p. 189-191

Sur les autres projets Wikimedia :