Rat à poche mexicain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cratogeomys castanops

Ne doit pas être confondu avec Zygogeomys trichopus.

Le Rat à poche mexicain[1] (Cratogeomys castanops) est une espèce de rongeurs de la famille des Géomyidés qui rassemble des gaufres ou rats à poche, c'est-à-dire à abajoues. On rencontre ce petit rongeur terrestre au Mexique et aux États-Unis, dans les vallées dont le sol meuble lui permet de creuser. Chaque individu vit en effet dans un réseau complexe de galeries, de nids et de réserves qui peut atteindre 76 m de longueur. Un compagnon n'y est toléré que deux fois par an, en période de reproduction, au début du printemps et ensuite en fin d'été, périodes durant lesquelles les femelles donnent naissance à des portées de 1 à 3 petits. Comme beaucoup de gaufres, l'espèce est occasionnellement considérée comme nuisible aux cultures et les populations doivent être contrôlées à l'aide de pièges ou de rodenticides. La présence de prédateurs, notamment les aigles ou les hiboux, est aussi un facteur évitant la prolifération du Rat à poche mexicain[2].

L'espèce a été décrite pour la première fois en 1852, par Spencer Fullerton Baird, un zoologiste américain.

Synonyme : Pappogeomys castanops (Baird, 1852)

Description[modifier | modifier le code]

Le mâle mesure en moyenne 27,1 cm pour un poids de 2,79 kg et la femelle mesure 26,3 cm pour un poids de 2,48 kg. La fourrure peut être jaune pâle ou brun-rougeâtre, le ventre est plus clair que le dos[3].

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce est présente dans le centre-sud des États-Unis et dans le nord-est du Mexique. Elle vit dans des zones au sol meuble où il est facile de creuser des terriers, notamment les vallées au sol sableux ou limoneux. Lorsqu'elle occupe des sols rocailleux ou denses, sa densité de population est plus faible[4].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Le rat à poche mexicain est herbivore, il se nourrit de racines, de tiges et de feuilles[3].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cette espèce est polygyne, un mâle s'accouple avec 3 ou 4 femelles en moyenne. Il y a deux saisons de reproduction, la première à lieu de décembre à mars et la seconde de juin à août. La femelle a deux portées par an avec 2 à 3 petits par portée. Les petits naissent nus et aveugles. La femelle s'occupe d'eux seule. Les petits sont capables de se nourrir seuls au bout d'un mois ou deux. Ils quittent définitivement le terrier maternel à la fin de leur croissance, au bout de 3 mois[3].

Le mâle vit en moyenne 7 mois et la femelle 13 mois[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Cratogeomys goldmani a longtemps été considérée comme une sous-espèce de Cratogeomys castanops. Des études ont permis de mettre en évidence que C. castanops (2n=46) et C. goldmani (2n=42) n'avaient pas le même nombre de chromosomes[5].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS (4 juin 2017)[6] :

  • sous-espèce Cratogeomys castanops castanops
  • sous-espèce Cratogeomys castanops consitus

La sous-espèce C.c. castanops vit dans le Nord de l'aire de répartition et la sous-espèce C.c. consitus dans le Sud. La séparation entre les deux sous-espèces se fait aux alentours de la ville de Cuatro Ciénegas[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Murray Wrobel, 2007. Elsevier's dictionary of mammals: in Latin, English, German, French and Italian. Elsevier, 2007. (ISBN 0444518770), 857 pages. Rechercher dans le document numérisé p. 381
  2. Référence UICN : espèce Cratogeomys castanops (Baird, 1852) (en) (consulté le )
  3. a, b, c et d Référence Animal Diversity Web : Cratogeomys castanops (en)
  4. Référence UICN : espèce Cratogeomys castanops (Baird, 1852) (en)
  5. a et b D.J. Hafner, M.S. Hafner, G.L. Hasty et al., « Evolutionary relationships of Pocket gophers (Cratogeomys castanops species group) of the Mexican Altiplano », Journal of Mammalogy, vol. 89,‎ , p. 190-208 (résumé)
  6. ITIS, consulté le 4 juin 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :