Rasburicase

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rasburicase
Image illustrative de l’article Rasburicase
Identification
Nom UICPA Aspergillus urate oxydase
No CAS 134774-45-1
No ECHA 100.207.686
Code ATC V03AF07
DrugBank BIOD00090
Propriétés chimiques
Formule brute C1521H2381N417O461S7
Masse molaire[1] 34 109,152 ± 1,64 g/mol
C 53,56 %, H 7,04 %, N 17,12 %, O 21,62 %, S 0,66 %,
Données pharmacocinétiques
Biodisponibilité n/a
Demi-vie d’élim. 18 heures
Considérations thérapeutiques
Voie d’administration IV

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La rasburicase (Nom commercial : Fasturtec en Europe, Elitec aux États-Unis), est la version recombinée d'une urate oxydase, enzyme se rencontrant chez les Mammifères non humains.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Elle est utilisée dans la prévention et le traitement du syndrome de lyse tumorale, chez les patients sous chimiothérapie pour cancer du sang tels les leucémies et les lymphomes. Elle est également employée pour traiter les hyperuricémies sévères ayant d'autres origines (par exemple, dans la goutte), ainsi que dans d'autres pathologies rhumatologiques.

Elle catalyse la transformation de l'acide urique en allantoïne. L'allantoïne est un métabolite inactif du métabolisme des purines, et est cinq à dix fois plus soluble que l'acide urique : son excrétion rénale est donc facilitée. La rasburicase est le principal composé utilisé pour prévenir et traiter les affections rénales dues au syndrome de lyse tumorale, du fait qu'il accélère le catabolisme de l'acide urique présent. Les autres options thérapeutiques ne font que réduire la formation de celui-ci.

La rasburicase réduit le risque d'affection rénale et le besoin de transfusion.

Cependant, le traitement par rasburicase est bien plus cher que les autres thérapies.

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Allopurinol est également indiqué en cas de syndrome de lyse tumorale pour réduire la concentration sanguine en acide urique.
  • la Pegloticase est une forme pegylée de rasburicase en essai pour le traitement de la goutte.