Ramūnas Navardauskas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ramūnas Navardauskas
20140907-Navardauskas.jpg

Ramūnas Navardauskas lors du Tour d'Alberta 2014

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles
2007 Klaipeda-Splendid
2008 Ulan
01.2009-05.2009[n 1] Piemonte
2011 Garmin-Cervélo
01.2012-06.2012[n 2] Garmin-Barracuda
06.2012-12.2014[n 3] Garmin-Sharp
2015- Cannondale-Garmin
Principales victoires

5 championnats
MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie sur route 2007 et 2011
MaillotLituania.PNG Champion de Lituanie du contre-la-montre 2012, 2014 et 2015
2 étapes de grands tours
Tour d'Italie (1 étape)

Tour de France (1 étape)

Ramūnas Navardauskas, né le à Šilalė, est un coureur cycliste lituanien, membre de l'équipe Cannondale-Garmin. En 2007 et 2011, il remporte le championnat de Lituanie sur route.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2007, Ramūnas Navardauskas est membre de l'équipe continentale belge Klaipeda-Splendid, qui comprend sept autres coureurs lituaniens et le directeur sportif Arturas Trumpauskas, payés par la ville lituanienne de Klaipėda[1]. Il remporte le championnat de Lituanie sur route à 19 ans. En 2008, il rejoint l'équipe continentale kazakh Ulan en compagnie de Trumpauskas et de cinq des Lituaniens de Klaipeda-Splendid. Au mois de septembre, il participe au contre-la-montre des moins de 23 ans des championnats du monde sur route, et s'y classe 26e[2]. En 2009, il est recruté par la nouvelle équipe continentale lituanienne Piemonte, dirigée par les Italiens Pietro Algeri et son fils Matteo. Cette équipe est cependant dissoute dès le mois d'avril[3],[4].

En 2010, Ramūnas Navardauskas court en France, au VC La Pomme Marseille, club de Division nationale 1. Il brille sur le calendrier de courses français et termine la saison à la première place du classement de la Fédération française de cyclisme[5]. En Coupe de France des clubs, il est le coureur ayant apporté le plus de points à son équipe[6]. Il se place sur le podium des championnats de Lituanie du contre-la-montre et de la course en ligne et remporte Liège-Bastogne-Liège espoirs. Aux championnats du monde en Australie, toujours dans la catégorie des moins de 23 ans, il est 14e de la course en ligne[7] et 30e du contre-la-montre[8].

Lors de sa première saison professionnelle au sein de l'équipe américaine Garmin-Cervélo, il participe à son premier Tour de France. Lors de la deuxième étape, son équipe remporte le contre-la-montre par équipes, sa première victoire dans un grand tour.

Ramūnas Navardauskas lors du départ de la Flèche brabançonne 2015 à Louvain.

En 2012, pour sa première participation au Tour d'Italie, il remporte le contre-la-montre par équipes avec sa formation Garmin-Barracuda, il s'empare du même coup du maillot rose de leader et il le conserve pendant 2 jours. Il termine finalement 137e du classement général.

Il remporte la dix-neuvième étape du Tour de France 2014, à Bergerac. En attaquant dans la côte de Monbazillac à 13 km de l'arrivée, il rejoint son coéquipier Tom-Jelte Slagter présent dans l'échappée matinale et fausse compagnie aux échappés dans la descente. Profitant d'une chute à 3 kilomètres de l'arrivée, il s'impose avec 7 secondes d'avance sur ses poursuivants. Il est le premier Lituanien à gagner une étape du Tour de France.

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2012 : 137e, vainqueur de la 4e étape (contre-la-montre par équipes), Jersey pink.svg maillot rose pendant 2 jours
  • 2013 : 87e, vainqueur de la 11e étape

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014
UCI World Tour nc[9] nc[10] 102e[11] 41e[12]
UCI Europe Tour 289e[13] 463e[14] 1196e[15] 94e[16]
UCI Oceania Tour 71e[17]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2009 au 31 mai 2009
  2. Du 1er janvier 2012 au 29 juin 2012
  3. Du 30 juin 2012 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Une nouvelle équipe. », sur dhnet.be,‎ (consulté le 10 mai 2012)
  2. (en) « Malori brings in first gold for host », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  3. « Le Team Piemonte ne répond plus », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  4. « Le Team Piemonte perd ses directeurs sportifs », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  5. « Classement FFC : Navardauskas 1er », sur directvelo.com,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  6. « 6 septembre 2009 », sur directvelo.com,‎ navardauskas aurait terminé 8e club ! (consulté le 4 juillet 2011)
  7. (en) « Australia's Matthews grabs home turf title », sur cyclingnews.com,‎ 1er octobre 2010 (consulté le 4 juillet 2011)
  8. (en) « Phinney claims rainbow bands for USA », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 4 juillet 2011)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 29 février 2012)
  10. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2012)
  11. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 1 novembre 2014)
  12. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  13. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  14. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  17. (en) « UCI Oceania Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :