Raja Club Athletic (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Raja Club Athletic Basketball
Logo du Raja Club Athletic Basketball
Généralités
Surnoms Les Aigles Verts
Club du peuple
L'khadra
Diables Verts
Fondation
(45 ans, 7 mois et 5 jours)
Couleurs Vert et blanc
Salle Salle Mohammed V (12 000 places)
Salle Bouchentouf (3 000 places)
Siège Anfa, Casablanca
Championnat actuel Première division
Président Drapeau : Maroc Abdellatif Meqdad
Entraîneur Drapeau : Maroc Redouane Arazane
Site web www.rajacasablanca.com
Palmarès principal
National[1] Division Excellence (2)
Coupe du trône (2)

Maillots

 
Domicile jersey
Domicile jersey
 
Domicile shorts
 
Domicile
 
Extérieur jersey
Extérieur jersey
 
Extérieur shorts
 
Extérieur

Le Raja Club Athletic, abrégé en Raja CA ou RCA (en arabe : نادي الرجاء الرياضي, Nādī ar-Rajāʾ ar-Riyāḍi), est un club marocain de basket-ball fondé le et affilié à la Fédération royale marocaine de Basket-ball. Basée à Casablanca, la section basket-ball est l'une des nombreuses sections du Raja Club Athletic, club omnisports fondé le .

Depuis sa création en 1975 par Ahmed Afoullous, le pharmacien Mokhtar Aazi, le docteur Abdeljalil Lahrbly, et bien d’autres, la section basket-ball du Raja a toujours été brillante, bien que soit pas aussi bien garni que celle des équipes adversaires, mais surtout par rapport aux ambitions nourries par ses dirigeants[2].

Le présidence du club est assurée par Abdellah Meqdad depuis 2018. L'international marocain et ancien joueur de l'équipe Redouane Arazane est l'actuel entraîneur depuis 2018.

Histoire[modifier | modifier le code]

Génèse[modifier | modifier le code]

Après l'indépendance, et vingt-six ans après la fondation de la section de football en 1949, les fondateurs du Raja se sont rassemblés à l'occasion de la Marche verte, et ont décidé de créer la section Basket-ball du Raja Club Athletic. Ce fut Ahmed Afoullous, le principal fondateur ainsi que le premier président avec le docteur Abdeljalil Lahrbly. Le 10 novembre 1975, le Raja crée officiellement sa première équipe de Basket masculine.

Depuis sa création, le club jouait ses rencontres au Stade Ahmed El Gourch (surnommé Stade El Hafra) qui se situe au quartier populaire de Derb Sultan, lieu de création et fief historique du club.

Génération d'or (1999-2005)[modifier | modifier le code]

L'année 1999 a connu le premier titre remporté par le Raja de basket-ball c'était lors de la Coupe du Trône face à un de ses rivaux le Maghreb de Fès. Le Raja remportera la finale sous le score de (51-50). Cette même saison, les aigles verts réussirent à être vice-champion de la Division Excellence.

Après deux ans, le Raja remporta de nouveau la Coupe du Trône et pour la deuxième fois face au MAS de Fès avec un score de (67-57). Toujours sans aucun titre de Champion le Raja finit la saison 2002-2003 à la 2ème place en tant que vice-champion.

Le club détient donc deux coupes du trône devant le MAS de Fès et deux en finale du championnat national, l’une devant le MAS l’autre face au FUS. Le Raja est une équipe qui a puisé dans ses propres réserves avec des joueurs qui, au fil des années, sont venus renforcer l’équipe première tels que Mounir Bouhlal, Mourad Fenjaoui, feu Nabil Souari, Mustapha Khalfi, Kamal Lichtaf, Redouane Arazane, Oussama et la génération montante Adnane Mesaâdia, Khalid Chaïr…

Rouleau compresseur (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Enfin en 2005, le Raja est devenu Championnat du Maroc après des années d'attente.

La saison suivante, les verts réalisent un exploit en remportant une deuxième fois d'affiliées le championnat et furent finaliste de la coupe en 2006 . Cette saison, malgré des contraintes pécuniaires au début du championnat, le club a pu se ressaisir pour faire un parcours assez probant et ce grâce notamment à son comité dirigeant, à sa tête Zaoui. Les deux finales du championnat et de la coupe furent contre l'Ittihad de Tanger.

À l'occasion de la dernière rencontre du championnat au Complexe sportif Moulay Abdallah à Rabat, les Tangérois ont pu compter sur le soutien de leur public venu en masse, car ayant bénéficié d'une organisation exemplaire à mettre à l'actif du comité de l'IRT. Les coéquipiers de Lichtaf ont obtenue la victoire dans les derniers instants du match, après avoir cru ardemment en leurs chances, face à un Ittihad de Tanger parti avec les faveurs des pronostics.

Le public de l'IRT croyait pourtant que son équipe allait réaliser le doublé. Mais les Verts ont pu renverser la vapeur à une minute de la fin du temps réglementaire en revenant au score d'abord, puis en se détachant grâce à une avance de trois points. L'IRT menait 70 à 69, à une poignée de secondes du coup de sifflet final. Le Raja obtint deux tirs francs, les réussit et marqua même un panier de plus, lui conférant une avance de 3 points. Le match a été suivie par des actes de hooliganisme des supporters tangérois. Cette victoire des Verts, obtenue grâce à 3 points d'écart (73-70), leur permet de se racheter après leur défaite contre la même équipe en finale de la Coupe du trône cette saison.

Au plan international, les Vert représentent le Maroc en 2006 pour la première fois de leur histoire en Coupe arabe des clubs champions et finirent la compétition avec succès à la 3ème place devant des clubs arabes plus expérimentés. Ces bons résultats commencent de plus en plus à attirer les supporters rajaouis qui préfèraient auparavant assister aux rencontres de la fameuse section de football .

En 2007, le Raja CA enrichit son palmarès avec le Tournoi Mansour Lahrizi et fut finaliste de la Coupe du trône.

À la recherche de l'équilibre (2008-2011)[modifier | modifier le code]

En 2008, la demi-finale de la Coupe du trône opposera les deux géants de la capitale économique qui seront aux prises pour une place en finale.  Le Raja devra donc affronter au Derby son rival éternel, le Wydad AC et après une bataille acharnée, c'est le Raja qui l'emporte. Par la suite, les verts perdront la finale contre le MAS de Fès.

Quelques années plus tard à l'époque du président Rachid El Boussairi, la section de basket-ball du Raja, une des sections les plus titrées de verts, est secouée de plein fouet par une crise jamais enregistrée auparavant. Depuis son arrivée, El Boussairi avait un désaccord avec le président du comité général Mohamed Aouzal. Après la fermeture de la Salle Mohammed V, le Raja se retrouve sans domicile fixe. L'entraîneur le plus titré de l'histoire du club Bouchaïb El Guerch quitte l'équipe avec plusieurs joueurs piliers tel Mourad El Fenjaoui, Redouane Arazane et Mounir Bouhlal.

En 2011, le club accède à la finale de la même coupe mais s'incline en finale.

Crise (2011-2018)[modifier | modifier le code]

En 2011-2012, le Raja est victime de plusieurs problèmes financiers suite à la mauvaise gestion du club de la part de la direction du président Noureddine Belloubad, le centre d'entraînement de l'équipe est négligé, les supporters et les ultras boycottent les matchs de basket-ball. Après une saison catastrophique, le Raja est relégué en Première division en se terminant dernier du classement général.

Il a fallu deux saisons pour que le Raja retrouve de nouveau la Division Excellence. Au compte de la saison 2013-2014, les aigles ont affronté l’Olympique de Khouribga et se sont imposés sur le score de 90/54. Ensuite, les Rajaouis ont décroché leur deuxième victoire d’affilée, cette fois-ci face au Kawakb de Marrakech sur la marque de 53/45. Grâce à ces deux victoires, le club finit par remporter le Première division et retrouver sa place normale en Division Excellence[3].

Secoué par une profonde crise administrative, l'équipe n'évolue en Division Excellence que la saison 2014-2015, et retourne aussitôt en Première division. Au terme de la saison 2016-2017, le Raja est relégué pour la première fois de son histoire en Deuxième division à cause de grands problèmes financiers. Mais les tourmentes semblent loin d'être finis, car l'équipe va encore chuter de division pour se retrouver en Troisième division au terme de la saison 2017-2018.

Nouvelle ère (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Sous la présidence d'Abdellatif Meqdad, l'année 2018 connaîtra le retour du Raja CA à la Deuxième division et la fin d'une période de chute catastrophique qui a duré plusieurs saisons. L'équipe termine en effet à la tête de son groupe lors de la première phase et lors des playoff. Le 27 juillet 2018 à la Salle Abderrahmane Bouânane,le Raja joue la demi-finale des barrages contre le Majd Tanger Basket-ball, et s'incline sur le score de 63/44. L'équipe figure cependant parmi le top 4 et remonte en deuxième division[4].

Au titre de la saison 2019-2020, le Raja termine en deuxième position de son groupe derrière le Tihad Athletic Sport basketball[5].

En février 2021, le club remonte en Première division.

Le 12 février à Rabat, la Fédération royale marocaine de basket-ball effectue le tirage au sort de la Division Excellence et de la Première division, après une période d'inactivité entre 2018 et 2020 en raison d'une grande crise administrative au sein de la fédération et accessoirement, de la pandémie de Covid-19. et le début des compétitions est prévue pour le 27 février 2021[6].

Le 13 février, le club signe un contrat de sponsoring avec la filiale marocaine de la multinationale portugaise d'agroalimentaire Compal. Le président Abdellatif Meqdad profite de l'occasion pour présenter son nouveau comité directeur composé de douze membres[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Raja Club Athletic
Compétitions nationales Compétitions internationales Compétitions régionales

Effectif professionnel actuel[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel du Raja CA basketball pour la saison 2020-2021
Joueurs Entraîneurs
P. # Nom Nat.
1 9 Mehdi Aboulmajid Drapeau du Maroc Maroc
1 13 Ayoub El Kanouni Drapeau du Maroc Maroc
2 14 Walid Nadir Drapeau du Maroc Maroc
3 10 Youssef Nouri Drapeau du Maroc Maroc
4/5 7 Abdellah El Asri Drapeau du Maroc Maroc
2 5 Bader Nassim Drapeau du Maroc Maroc
3 2 Zouhair Marjane Drapeau du Maroc Maroc
5 6 Zakaria Hachem Drapeau du Maroc Maroc
5 12 Bassimba Drapeau du Sénégal Sénégal
4 11 Yahya Kabbouri Drapeau du Maroc Maroc
4 8 Ayoub Sabri Drapeau du Maroc Maroc
4 4 Youness Bouchiba Drapeau du Maroc Maroc
Entraîneur
  • Drapeau du Maroc Redouane Arrazane
Entraîneurs-adjoints
  • Drapeau du Maroc Rachid Sabrallah
  • Drapeau du Maroc Mohamed Amine Jafi

Légende


  • P. : Poste
  • # : Numéro de maillot
  • Nat. : Nationalité
  • C : Capitaine
  • Injury icon 2.svg: joueur blessé actuellement
  • (E) : Espoir (centre de formation)

Personnalités[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Maroc Dr Abdeljalil Lahrbly
  • Drapeau : Maroc Ahmed Afoullous
  • Drapeau : Maroc Omar Yacoubi
  • Drapeau : Maroc Ouafiq
  • Drapeau : Maroc Mohamed Moussatef[8]
  • Drapeau : Maroc Abdelhak Zaoui[9] (président le plus titré)
  • Drapeau : Maroc Hamid Zaoui[10]
  • Drapeau : Maroc Rachid El Boussairi
  • Drapeau : Maroc Noureddine Belloubad
  • Drapeau : Maroc Abdellatif Meqdad (depuis 2018)

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Maroc Ibrahim El Gourch
  • Drapeau : Maroc Bouchaïb El Gourch
  • Drapeau : Maroc Moubarak El Khalfi
  • Drapeau : Maroc Abdelaziz Kahlani
  • Drapeau : Maroc Hassan Benkhadouj
  • Drapeau : Maroc Mourad El Fenjaoui (2016-2018)
  • Drapeau : Maroc Redouane Arazane (depuis 2018)

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Maroc Mustapha El Khalfi
  • Drapeau : Maroc Mustapha Khaïr
  • Drapeau : Maroc Hicham Amrallah
  • Drapeau : Maroc Bouchaïb El Moussaoui
  • Drapeau : Maroc Fouad Eddouk
  • Drapeau : Maroc Hassan Bziz
  • Drapeau : Maroc Aziz Rifki
  • Drapeau : Maroc Mustapha Tazeroualt
  • Drapeau : Maroc Moubarak El Khalfi
  • Drapeau : Maroc Mounir Bouhlal
  • Drapeau : Maroc Noureddine Badri
  • Drapeau : Maroc Abdellatif Meqdad
  • Drapeau : Maroc Kamal Lichtaf
  • Drapeau : Maroc Abdelhak Motaabid
  • Drapeau : Maroc Fahd Majdar
  • Drapeau : Maroc Abderrahim Najah
  • Drapeau : Maroc Nabil Souari
  • Drapeau : Maroc Othmane Ouarraq
  • Drapeau : Maroc Amine jafi
  • Drapeau : Maroc Mezgour Zakaria
  • Drapeau : Maroc Mourad El Fenjaoui
  • Drapeau : Maroc Rachid Sabrallah
  • Drapeau : Maroc Oussama Rachid
  • Drapeau : Maroc Karim Ayadi
  • Drapeau : Maroc Adnane Msaadia[11]
  • Drapeau : Maroc Khalid Chaïr
  • Drapeau : Sénégal Mamadou Diop
  • Drapeau : Sénégal Khadre Ndiaye
  • Drapeau : Sénégal Doudou Tiam Ndiaye
  • Drapeau : République démocratique du Congo Chancelvie Motopenza
  • Drapeau : Maroc Hamid Bellaouane
  • Drapeau : Maroc Said Meshal
  • Drapeau : Maroc Redouane Arazane
  • Drapeau : Maroc Rachid Nachit
  • Drapeau : Maroc Abdennour Hsikou
  • Drapeau : Maroc Saïd Aït Naceur
  • Drapeau : Maroc Abdelmajid Bousslim
  • Drapeau : Maroc Rachid Abenane
  • Drapeau : Maroc Anouar Aït El Mouden
  • Drapeau : Maroc Bilal Hassan
  • Drapeau : Maroc Mehdi Aboulmajd
  • Drapeau : Maroc Abdelmajid Fadile
  • Drapeau : Maroc Anouar Graissi
  • Drapeau : Maroc Abouzaïr
  • 🇲🇦ELASRI Abdellah

Centres du club[modifier | modifier le code]

Toutes les rencontres de l'équipe A se jouaient dans la Salle Mohammed V. Une nouvelle salle de basket-ball sera spécialement construite pour la section basketball du Raja, les travaux ont commencé en 2018.

L'équipe du Raja Basket-ball possède également une école de jeunes qui travaille sur la formation de plusieurs catégories d'âge de 6 à 18 ans. Les entraînements, les matchs de l'équipe première ainsi que ceux des jeunes se jouent actuellement à la Salle Bouchentouf situé à Derb Sultan, ou à la Salle Ibrahim El Gourch.

Le Raja possède aussi une section de Basket-ball féminine, qui évolue dans la première division du championnat.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. aujourdhui.ma, « Basket : Raja-MAS pour le sacre final », (consulté le 30 juillet 2020).
  3. Libération.ma, « Le Raja basket en DI », (consulté le 30 juillet 2020).
  4. « 3DNH 2017-2018 », sur Fédération Royale Marocaine de BasketBall (consulté le 15 février 2021)
  5. « 2DNH 2018-2019 », sur Fédération Royale Marocaine de BasketBall (consulté le 15 février 2021)
  6. FRMBB, « سحب قرعة البطولة الوطنية لكرة السلة », sur Fédération Royale Marocaine de BasketBall,‎ (consulté le 15 février 2021)
  7. « Raja Club Athletic - Basketball », sur www.facebook.com (consulté le 15 février 2021)
  8. MATIN, « Entretien avec Mohamed Moussatef, ex-président du Raja : «Privilégier le dialogue est primordial» », sur Le Matin (consulté le 25 août 2020)
  9. MATIN, « Le Matin - Le Raja fait peau neuve », sur Le Matin (consulté le 25 août 2020)
  10. MATIN, « Hamid Zaoui a succédé à Abdehak Zaoui à la tête du Raja, section  basket-ball. », sur Le Matin (consulté le 25 août 2020)
  11. MATIN, « Adnane El Mesadia, le talent à l'état pur » (consulté le 25 août 2020)