Rainilaiarivony

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant malgache image illustrant un homme politique
Cet article est une ébauche concernant une personnalité malgache et un homme politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rainilaiarivony
Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Rainilaiarivony (vers 1880)

Titres

Roi consort de Madagascar


(4 ans 10 mois et 20 jours)

Prédécesseur Rasoherina
Successeur Lui-même

Roi consort de Madagascar


(15 ans 3 mois et 11 jours)

Prédécesseur Lui-même
Successeur Lui-même

Roi consort de Madagascar


(13 ans 6 mois et 29 jours

Prédécesseur Lui-même
Successeur Abolition de la monarchie

Premier ministre de Madagascar


(33 ans 9 mois et 16 jours

Prédécesseur Rainivoninahitriniony
Successeur Abolition de la monarchie
Biographie
Dynastie Merina
Naissance 30 janvier 1828
Madagascar
Décès 17 juillet 1896
Algérie
Père Raniharo
Conjoint 1) Rasoherina
2) Ranavalona II
3) Ranavalona III
Description de cette image, également commentée ci-après

Monarques de Madagascar

Rainilaiarivony est un Premier ministre et roi-consort malgache né le 30 janvier 1828 et mort le 17 juillet 1896 en Algérie. Rainilaiarivony, fut premier ministre de Madagascar durant 33 ans, il fut également roi-consort de Madagascar entant qu'époux des reines successives de Madagascar : Rasoherina, Ranavalona II et Ranavalona III. Il n'a donné aucune descendance à ses épouses. Il avait une réelle influence sur toutes ses épouses successives ; en réalité ces reines ne gouvernaient plus et laissaient leur premier ministre et époux diriger le royaume.

Biographie[modifier | modifier le code]

Arrivée au pouvoir[modifier | modifier le code]

Le premier-ministre Rainilaiarivony.

Né le 30 janvier 1828, Rainalaiarivony est le fils de la reine Ranavalona Ire et du premier ministre Rainiharo. Celui-ci reste premier ministre jusqu'à sa mort le 10 février 1852. C'est alors le frère aîné de Rainalaiarivony, Rainivoninahitriniony, dit Raharo, qui est nommé premier ministre par la reine Ranavalona Ire pour remplacer son père. Raharo reste premier ministre du royaume de la reine Ranavalona jusqu'à sa mort. À la mort de la reine, son fils Radama II lui succède. Le nouveau roi conserve le premier ministre de sa mère. Mais lorsque Radama II est assassiné le 12 mai 1863, c'est sa veuve Rasoherina qui lui succède sur le trône malgache. Dès son arrivée au pouvoir, Rasoherina chasse le premier ministre Raharo et offre cette fonction à Rainalaiarivony. Celui-ci devenu premier ministre, se sert dans son influence sur elle et l'épouse le jour même.

Premier-ministre et roi[modifier | modifier le code]

Rainilaiarivony inspectant ses troupes.

Après son mariage, Rainalaiarivony devient roi-consort de Madagascar, tout en gardant la fonction de premier ministre. Il devient ainsi l'homme le plus puissant du royaume. Il est même plus puissant que son épouse elle-même. Même si Rainalaiarivony se servait de ses épouses successives pour arriver au pouvoir, il les respectait et n'oubliait jamais de les saluer. À la mort de la reine Rasoherina sans descendance en 1868, Rainalaiarivony craint pour sa place de premier ministre. Il est désormais veuf d'une tête couronnée.

Il tente de séduire la nouvelle reine de Madagascar, Ranavalona II qui est la cousine de Rasoherina. Finalement dès son accession au trône, Ranavalona II conserve Rainalaiarivony comme premier ministre et l'épouse. Il conserve ainsi son pouvoir et son influence sur le pays. Il fait des réformes importantes (Codes de 1868 et 1881) et s'efforça de sauvegarder l'indépendance de son pays en opposant l'une à l'autre la France et l'Angleterre. Mais Ranavalona II finit à son tour par s'éteindre sans descendance en 1883, le trône malgache revient alors à la nièce de celle-ci Ranavalona III. Dès son arrivée au pouvoir, Ranavalona III] cherche un époux, Rainalaiarivony se présente à elle. Elle l'épouse le lendemain. Celui-ci reste alors au pouvoir. Rainalaiarivony est un homme âgé tandis que sa nouvelle épouse est une jeune reine. Rainalaiarivony se rapprocha des missionnaires britanniques et le protestantisme devint la religion officielle du pays, mais le réveil de l'expansion française, avec Jules Ferry, amena une expédition en 1883-1885 et un traité de protectorat, que Rainilaiarivony essaya d'éluder. Finalement, suite à la convention franco-britannique du 5 août 1890, l'expédition de 1894-1895 fit la conquête de Madagascar. Rainalaiarivony est alors condamné à l'exil à Alger.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Faranirina V. Esoavelomandroso (Rajaonah), L'attitude malgache face au Traité de 1885 d'après le journal de Rainilaiarivony, Études Historiques, no 3, département d’histoire, Université d’Antananarivo 1977, 206 pages
  • Chapus & Mondain, Rainilaiarivony, un homme d'État malgache, Paris, Diloutremer, 1953, 436 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :