Hôtel Radisson Blu 1835

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Radisson (homonymie).
Hôtel Radisson Blu 1835
RadissonBlu2.jpg
RadissonBlu r8.jpg

L'hôtel Radisson Blu 1835 en 2011

Localisation
Pays
Commune
Cannes
Coordonnées
Architecture
Ouverture
2009
Architecte
Marc Hertrich et Nicolas Adnet, architectes d'intérieur
Style
Équipements
Étoiles
Star full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svgStar full.svg
Étages
7
Chambres
134 chambres et 16 suites
Restaurants
2 : Le Bio et Le 360°
Gestion
Propriétaire
Nathalie Esclapez
Site web

L'hôtel Radisson Blu 1835 ou Radisson blu 1835 Hotel & Thalasso, est un hôtel 5 étoiles[1] ouvert en 2011 après changement d'enseigne du 1835 White Palm, face à la mer et au vieux port de Cannes[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Radisson blu 1835 Hotel & Thalasso est situé sur la route du bord de mer à Cannes, à son arrivée sur le vieux port de Cannes, au pied du village historique du Suquet.

Il est localisé à 50 m de la vieille ville de Cannes Le Suquet ; à 50 m de la gare maritime qui permet les liaisons vers Saint-Tropez, Monaco, les îles de Lérins et Porquerolles, Nice, San Remo en Italie ; à 200 m de la gare routière ; à 10 min de la gare de Cannes ; à 15 min de l’aéroport de Cannes - Mandelieu ; à 15 min de la sortie 42 de l’autoroute A8 ; à 25 min en voiture de l’aéroport de Nice ; à 25 min par hélicoptère de Monaco.

Historique[modifier | modifier le code]

Grand Hôtel Méditerranée[modifier | modifier le code]

Hôtel Sofitel le Méditerranée[modifier | modifier le code]

Il prend l'enseigne Sofitel.

1835 White Palm Hotel[modifier | modifier le code]

1835 White Palm Hotel en 2009

En 2009, il est racheté par Nathalie Esclapez[3],[4] qui le renomme 1835 White Palm Hotel. Elle y crée les thermes marins.

1835 est l'année où le lord anglais Henry Brougham tombe amoureux du petit port de Cannes ; il y fait construire une maison et va contribuer au lancement de la station balnéaire[5].

Fin 2010, vers un changement d'enseigne : Radisson Blu[6].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Vieux-Port et l'hôtel au bas du Suquet

Hôtel[modifier | modifier le code]

  • 7 étages
  • 134 chambres[2]
  • 16 suites

Restauration[modifier | modifier le code]

Une terrasse coiffe le bâtiment abritant :

  • le bar Le Lounge
  • Le solarium de 350 m2 et la piscine avec vue panoramique exceptionnelle pour les cocktails et réceptions, sur la ville, la mer et les îles[2].
  • deux restaurants, sous la direction du chef Reynald Thivet :

Centre d'affaires[modifier | modifier le code]

Les 700 m2 de salles de réunion sont lumineux et climatisés, avec vue sur mer ou vieux port et équipés d'un matériel technique et audiovisuel de pointe[2].

Thermes marins[modifier | modifier le code]

Ouverts lors du Festival de Cannes 2009, puis inaugurés officiellement le 1er juillet 2010 par Hervé Novelli, ministre du Tourisme[9], les thermes marins, directement reliés à l'hôtel par un couloir souterrain, proposent 2 700 m2 de bien-être, conçus par l'architecte Luc Dachon. Ils s'articulent autour de trois niveaux et d'une piscine intérieur/extérieur, composée d'eau de mer[10],[2].

  • 46 cabines de soins
  • hammam
  • bain japonais
  • salle de repos offrant une vue sous marine de la piscine[11]
  • un plus: la Bento Box proposée au déjeuner par le chef, enrichie en vitamines, oligo-éléments et antioxydants qui décuplent les bénéfices de chaque cure[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chrystelle Burlot, « Le Radisson Blu a décroché sa cinquième étoile ! », dans Nice-Matin, 14 janvier 2016
  2. a, b, c, d, e et f Elodie Rothan, « 1835 White Palm, la renaissance de la Riviera », dans Linternaute.com / Journal des femmes, 24 juin 2009, galerie de photos, 1835 White Palm, la renaissance de la Riviera
  3. Laurence Giudicelli, Audrey Levy, « Ils font bouger Cannes : Nathalie Esclapez, la thalasso a son écrin », dans Le Point, N° 1964, 6 mai 2010
  4. désignée Manager de l’Année lors de la remise des Trophées de l’Eco 2010 organisés par la CCI Nice Côte d’Azur et le groupe Nice Matin, Manager de l’Année
  5. Adine Fichot-Marion, « Palme cannoise - Le nom de cette adresse qui rouvre cette semaine n'a pas été choisi au hasard: 1835 White Palm Hotel… », dans Le Point, 21 mai 2009
  6. Fred Maurice, « Hôtellerie de luxe : la valse des enseignes », dans Nice-Matin, 6 décembre 2010, Hôtellerie de luxe : la valse des enseignes
  7. Le Méditerranée sur le Gantié
  8. Marie Le Fort, Olivier Reneau, « Hot spotle cap : Palace ancré au cœur de Cannes, le 1835 White Palm rouvre ses portes », dans Air France Madame, juin-juillet 2009
  9. Christelle Lefebvre, « Thermes marins de Cannes : plein cap sur la thalasso », dans Nice-Matin, 5 juillet 2010
  10. « Alors, elle est comment cette nouvelle thalasso ? », dans Nice-Matin, 31 juillet 2009, en ligne sur www.cannes.maville.com
  11. Adine Fichot, « Testé pour vous : 5 étoiles au firmament cannois », dans Voyage de luxe, juillet-août 2009
  12. Marie Létang, « Cet été, à chacun sa bulle : cure relaxante », dans Le Figaro, 9 juin 2009

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]