Tourisme dans les Alpes-Maritimes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Menton, proche de la frontière Italienne

Cet article présente le tourisme dans les Alpes-Maritimes, département français (06), situé dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), en France.

Description générale[modifier | modifier le code]

La présence de la Méditerranée et des Alpes sous un ciel clément favorise une activité dominante : le tourisme qui représente 64 000 emplois directs.

Le bord de mer où réside l'essentiel de la population est une des régions les plus prisées avec plusieurs atouts :

Cannes[modifier | modifier le code]

Nice[modifier | modifier le code]

Pour la seule ville de Nice, le chiffre d'affaires du tourisme représente 12 ou 13 % de part de marché du tourisme en France.

Nice compte de nombreuses plages longeant la célèbre promenade des Anglais, voie principale du bord de mer.

La ville possède un certain nombre de musées, consacrés à l'art, à l'histoire ou aux traditions locales :

Sur décision de la nouvelle municipalité, l'entrée dans les musées municipaux est gratuite depuis le 1er juillet 2008.

Îles de Lérins[modifier | modifier le code]

Les îles de Lérins sont un archipel situé en face de la baie de Cannes. Ce sont les seules îles (quatre au total) des Alpes-Maritimes. L'île principale de l'archipel est l'île Sainte-Marguerite. On peut y accéder en bateau depuis Cannes.

Parc national du Mercantour[modifier | modifier le code]

Le parc national du Mercantour s’étend sur le département des Alpes-Maritimes pour les trois quarts de son étendue et comporte 28 communes périphériques dont 22 dans le département des Alpes-Maritimes. Il bénéficie d’un environnement naturel exceptionnel avec ses sept vallées (Bévéra, Cians / Haut-Var, Roya, Tinée, Vésubie) mais aussi ses villages perchés, ses nombreuses fresques et retables qui ornent la plupart des édifices religieux.

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

Les Alpes-Maritimes offrent aux touristes une grande variété d’activités : des sports et des loisirs en plein air, visites de sites culturels et naturels, événements et festivités.

Sports et plein air[modifier | modifier le code]

En montagne, la randonnée pédestre et le ski sont pratiqués à Beuil, Camp d'Argent (massif de l'Authion), col de Turini, Gréolières, Isola, Peira-Cava, Péone (Valberg), Saint-Étienne-de-Tinée (Auron) et Saint-Martin-Vésubie.

Les activités de sports et de loisirs en plein air peuvent être pratiqués autant en été qu’en hiver.

Saison chaude :

Saison froide :

Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

Cannes[modifier | modifier le code]

Cannes accueille le festival connu notamment pour sa Palme d'or. Cette manifestation dure douze jours. (mai)

Mougins[modifier | modifier le code]

Mougins accueille le festival international de la gastronomie.

Nice[modifier | modifier le code]

Nice accueille le carnaval. Cette manifestation dure deux semaines en février.

Manifestations sportives[modifier | modifier le code]

Nice[modifier | modifier le code]

Transports[modifier | modifier le code]

Nice[modifier | modifier le code]

Tramway de Nice sur la ligne 1

Pour se déplacer, la ville compte actuellement une ligne de tramway. D'autres lignes sont prévues dans le futur avec notamment une liaison entre l'aéroport et le centre-ville.

Les lignes d'Azur constituent le réseau de bus niçois.

Pour les adeptes de la mobilité douce, il existe également un système de vélos en libre-service: le Vélo Bleu. Des stations sont disponibles dans la plupart des endroits touristiques.

Réseau aérien[modifier | modifier le code]

La ville de Nice possède le deuxième aéroport de France en nombre de passagers : l'aéroport de Nice-Côte d'Azur se situe juste derrière Paris avec ses trois entités que sont Roissy, Orly et Le Bourget avec notamment plus de 10 millions de voyageurs par an qui y transitent (données 2007). De nombreuses capitales européennes sont desservies depuis Nice.

La ville de Cannes possède également un aéroport pour les voyageurs d'affaires: l'aéroport de Cannes-Mandelieu.

Réseau ferroviaire[modifier | modifier le code]

Plusieurs formules existent pour découvrir les sites touristiques du littoral et de l'arrière-pays.

Cannes compte deux gares:

Nice compte au total sept gares:

Réseau national et international[modifier | modifier le code]

Train express régional (TER)[modifier | modifier le code]

Le TER Provence-Alpes-Côte d'Azur dessert les principales villes et stations balnéaires.

Ci-après, quelque temps de parcours depuis la gare de Nice-Ville.

Vers l'ouest :

Vers l'est :

Train des Pignes[modifier | modifier le code]

Train des Pignes sur la ligne de Nice à Digne

Il existe également pour ceux qui souhaitent visiter l'arrière-pays, une ligne reliant Nice à Digne-les-Bains dans le département des Alpes de Haute-Provence (04).

Ci-après, quelque temps de parcours depuis la gare de Nice CP, terminus sud de la ligne:

Après Puget-Théniers, la ligne entre dans le département des Alpes de Haute-Provence en direction de Digne-les-Bains, terminus nord de la ligne.

Réseau maritime[modifier | modifier le code]

Réseau routier[modifier | modifier le code]

La route nationale 7 (RN 7) et la route du bord de mer (D 6098) sont les principales voies routières.

La route nationale 202 (RN 202), traverse notamment l'arrière-pays des Alpes-Maritimes. Cette route part de Nice en direction de Puget-Théniers, frontière avec le département français des Alpes-de-Haute-Provence (04).

Gastronomie[modifier | modifier le code]

La gastronomie des Alpes-Maritimes est fortement influencée par la proximité de la mer Méditerranée. De ce fait, les restaurants proposent de nombreux fruits de mer. La salade niçoise est un des plats typiques de ce département.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]