RTC-Télé Liège

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RTC Télé-Liège)
Aller à : navigation, rechercher
Image illustrative de l'article RTC-Télé Liège

Création 1977
Langue Français
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Statut Généraliste locale privée de service public
Ancien nom RTC Canal plus (1977-1981)
Liège Télé diffusion câble (1981-1988)
Télé Liège (1988-1989)
RTC Télévision liègeoise (1989-1996)
Siège social A.S.B.L. Radio Télévision Culture, 58 rue du Laveu

4000 Liège

Site Web www.rtc.be
Diffusion
Analogique oui Oui
Numérique oui Oui
Satellite Non Non
Câble VOO numérique (aussi en HD)
VOO analogique
ADSL oui Oui Belgacom TV
Aire Arrondissement de Liège, Arrondissement de Huy et Arrondissement de Waremme

RTC Télé-Liège est une chaîne de télévision locale belge diffusée dans les arrondissements de Liège, Huy et Waremme.

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

RTC Canal plus est créée en 1977 comme une première expérience de télévision participative par câble inspirée des modèles canadiens. Elle diffuse une heure de programme par semaine réalisée par des liégeois à qui la chaîne fournit les équipements techniques (vidéo légère).

La RTBF Liège et Canal Emploi s'associent à RTC en 1981 pour fonder Liège Télé Câble pour laquelle le centre de production local de la RTBF réalise un journal télévisé régional quotidien nommé Liège Midi Trente. La chaîne passe à la couleur.

Elle est rebaptisée Télé-Liège en 1988 et commence à multidiffuser ses programmes, à commencer par son journal télévisé de midi rediffusé en soirée, puis passe en diffusion 24 heures sur 24 avec l'apparition du vidéotexte.

Suite au retrait de la RTBF Liège et de Canal Emploi en 1989, la chaîne devient RTC Télévision liégeoise et s'équipe du télétexte en 1992. Sa zone de diffusion est étendue aux arrondissements de Huy et Waremme en 1995, faisant de RTC Télé-Liège la plus regardée de toutes les chaînes locales de la Communauté française.

RTC s'installe dans de nouveaux locaux plus adaptés en 1996, réunissant sur un même site les installations de production et de diffusion, et passe l'année suivante à la diffusion 7 jours sur 7 en créant de nouvelles émissions pour le week-end.

Logos[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Rédacteur en chef :

  • Jacques Mertens

Journalistes :

  • Fannie Cornil
  • France Defalle
  • Sophie Driesen
  • Françoise Bonivert
  • Alain Wagener
  • Eric Ortmans
  • Mélanie Protin
  • Olivier Jeuris

Responsable technique :

  • Benoit Heuse

Réalisateur :

  • Jean-Pierre Marziale

Cameramen :

  • Jesus Angel Fernandez
  • Salvatore Allegro
  • Jean-Luc Wlodarczyk
  • François Boutay
  • Christophe Libert


Techniciens :

  • Michel Remacle
  • André Corteil
  • Serge Werner
  • Alain Lahaye
  • David Tran
  • Sergio Del Rio

Responsable administration:

  • Nicole Souveryns

Administratifs :

  • Corinne Jacobs
  • Alain Frisenna
  • Cathy Seronval
  • Olivier Micheroux
  • Bao Phan

Dirigeants[modifier | modifier le code]

Président du Conseil d'administration :

  • Charles Janssens

Directeur général :

  • Jean-Louis Radoux

Rédacteur en chef :

  • Jacques Mertens

Sièges[modifier | modifier le code]

Le premier centre de diffusion de RTC était situé sous le pylône Coditel de la rue Borny à Cointe. En 1986, la chaîne s'installe dans une maison de la rue de Rotterdam qui se révele rapidement trop exigüe jusqu'au déménagement en 1996 dans les nouveaux locaux actuels de 2 000 m² comprenant deux plateaux et deux régies afin de réunir sur un même site les installations de production et de diffusion

Programmes[modifier | modifier le code]

RTC diffuse deux fois par jour, à 13 heures et 18 heures, un journal sur l'actualité de Liège et sa province. Plusieurs autres émissions comme Focus, l'Ardent Parler ou RTC Sport complètent la grille.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Comme l’ensemble des douze télévisions locales en Communauté française de Belgique, RTC Télé-Liège diffuse ses programmes par câble de télédistribution dans les arrondissements de Liège, Huy et Waremme.

Voir aussi[modifier | modifier le code]