RK Borac Banja Luka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
RK Borac Banja Luka
Généralités
Nom complet Rukometni klub Borac Banja Luka
Fondation 1950
Salle Salle Borik, Banja Luka
(5 000 places)
Siège Banja Luka, Rép. serbe de Bosnie, Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Président Drapeau : Bosnie-Herzégovine Igor Babić
Palmarès principal
National[1] Championnat de Yougoslavie (7)
Coupe de Yougoslavie (10)
Championnat de Bosnie-Herz. (4)
Coupe de Bosnie-Herz. (3)
International[1] Ligue des champions (1)
Coupe IHF (1)

Dernière mise à jour : 24 janvier 2015.

Le Rukometni klub Borac Banja Luka est la section de handball de l'association sportive du Borac Banja Luka basée à Banja Luka, capitale de l'entité de la République serbe de Bosnie en Bosnie-Herzégovine.

Il s'agit d'un des meilleurs clubs yougoslave et d'Europe des années 1970, remportant notamment la Coupe des clubs champions européens en 1976, sept Championnats de Yougoslavie et neuf Coupes de Yougoslavie.

Historique[modifier | modifier le code]

Le club est fondé en 1950, 7 ans avant la création de la ligue fédérale de Yougoslavie de handball (1957). Le club participera aux compétitions organisées par la ligue jusqu'à sa disparition en 1992.

Club phare d'une Yougoslavie qui domine la planète handball, le RK Borac remporte 7 fois le championnat de Yougoslavie entre 1959 et 1981 et dix fois la coupe de Yougoslavie entre 1957 et 1992. Ainsi, le club avait donné 34 internationaux au pays et huit champions olympiques (Munich 1972 et Los Angeles 1984)[2]. À cette époque, le club est composé de Serbes, de musulmans et de Croates, sans distinction de Dieu[2].

Mais, les résurgences nationalistes qui apparaissent à la fin des années 1980 touchent de plein fouet Banja Luka : les nationalistes serbes détruisent les seize mosquées de la ville et l'une des deux églises catholiques[2]. Puis, la famille de Zlatko Saračević, joueur du club et champion du monde 1986 sous le maillot de la Yougoslavie, «n'a eu que quelques heures pour fuir la ville, car sinon les Serbes leur coupaient la tête»[2], sa mère étant croate et son père, également ancien joueur du club de Borac et international yougoslave, musulman. Parmi les joueurs champions olympiques en 1996 sous le maillot de la Croatie, quatre sont d'anciens joueurs du club : Zlatko Saračević, encore, mais aussi Irfan Smajlagić, Patrik Ćavar et Iztok Puc.

Depuis la dislocation de la Yougoslavie, le club participe aux compétitions organisées par la fédération de handball de la République serbe de Bosnie.

Le RK Borac sera quatre fois champion de handball de la République serbe de Bosnie, en 1994, 1995, 1996 et 1997, et quatre fois vainqueurs de la coupe de handball de la République serbe de Bosnie, en 1993, 1994, 1996 et 1997.

Enfin, au sein de la Bosnie-Herzégovine, il remporte le championnat en 2013 et la Coupe à trois reprises, en 2007, 2011 et 2013.

Palmarès[modifier | modifier le code]

compétitions internationales
compétitions nationales

Joueurs célèbres[modifier | modifier le code]

Effectif lors de la Coupe des clubs champions 1975-1976[modifier | modifier le code]

L'effectif du club, vainqueur de la Coupe des clubs champions 1975-1976, était : Milorad Karalić, Zdravko Rađenović, Nedeljko Vujinović, Abas Arslanagić, Dobrivoje Selec, Momir Golić, Nebojša Popović, Miro Bjelić, Zoran Ravlić, Boro Golić, Rade Unčanin, Slobodan Vukša, Mile Kekerović, Zlatko Jančić. L'entraîneur était Pero Janjić.

Joueurs élus joueur de l'année du club omnisports[modifier | modifier le code]

Autres joueurs[modifier | modifier le code]

Parmi les joueurs célèbres, on trouve notamment :

Section féminine[modifier | modifier le code]

La section féminine du club, le Ženski rukometni klub Borac Banja Luka (sr), évolue également dans l'élite du handball bosnien.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a, b, c et d Jean-Louis Le Touzet, « Banja Luka, l'ancien club phare de la Yougoslavie », (consulté le 13 mai 2017).