Rec 4

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis REC Apocalypse)
Aller à : navigation, rechercher
[REC] 4
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original

Titre original Rec 4: Apocalipsis
Réalisation Jaume Balagueró
Scénario Jaume Balagueró
Manu Díaz
Acteurs principaux
Sociétés de production Filmax
Canal+
Ono
TV3
TVE
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre Horreur
Durée 96 minutes
Sortie 2014

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Rec 4 (Rec 4: Apocalipsis), typographié [REC]4 sur l'affiche, est un film d'horreur espagnol réalisé par Jaume Balagueró et sorti en 2014. Quatrième volet de la série Rec, le film est la suite chronologique de Rec 2 (2009).

Contrairement aux deux premiers volets, Rec 4 n'a pas été tourné en found-footage mais avec le format traditionnel, à l'instar du troisième film Rec 3 Génesis[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film s'ouvre sur une escouade des GEOS (Grupo Especial de Operaciones, en français Groupe spécial des opérations) envoyés pour récupérer Angela. Ils placent des bombes sur tous les appartements, mais ils sont pris en embuscade par Manu infecté et un vieil homme. Ils les abattent ainsi que l'un des membres du commando tout juste infecté. Ils entendent alors les cris d'Angela et Guzman, l'un des GEO, décide de partir la chercher seul avant que les bombes n'explosent.

Angela se réveille dans une pièce où le docteur Ginard effectue des tests sur elle. Il lui demande si elle se souvient des derniers événements et elle répond non. Ginard prend un échantillon de sang pour s'assurer qu'elle est saine. Guzman, le GEO ayant sauvé Angela, trouve une dame âgée, qui se révèle être la seule survivante des événements du troisième film. Il retrouve son partenaire, Lucas. Angela tente de s'échapper du laboratoire, et se jette sur Guzman. Les deux découvrent qu'ils sont sur un bateau civil. Le Docteur Ricarte et les soldats leur expliquent que la situation est sous contrôle car le sang d'Angela est épargné de toute infection.

Guzman est présenté au capitaine du bateau, Ortega, qui a fait son dernier voyage, et Nick, qui est responsable des communications. Nick tente de récupérer les images de la caméra d'Angela. Plus tard dans la nuit, une panne de courant se produit. Guzman trouve Angela marchant dans les couloirs du navire. Elle affirme avoir eu peur et Guzman ne révèle à personne l'errance d'Angela. Le lendemain après-midi, Angela rencontre Nick, qui est un grand fan d'elle.

Nick, qui a commencé à récupérer les données de la caméra d'Angela, lui montre les premières images. Elle commence à se souvenir de Tristana Medeiros. Dans le même temps, Nick envoie la vidéo aux scientifiques du laboratoire improvisé sur le bateau, afin qu'ils l'analysent.

Ricarte et son équipe découvrent que leur sujet de test, un singe infecté, s'est échappé pendant la panne, avec Ricarte ils devinent que quelqu'un l'a laisser s'échapper. Le singe attaque le cuisinier du navire qui est immédiatement infecté. Son sang contamine l'approvisionnement alimentaire du navire, qui infecte presque tout l'équipage par ingestion. Après avoir testé sans succès un antidote sur le cuisinier, ils quittent Angela, Guzman, Lucas et la vieille femme à la cafétéria. Lucas révèle qu'il a pris un échantillon de sang dans l'immeuble pour le Vatican. Après s'être armée avec des couteaux ils tuent deux hommes infectés et un singe, la vieille femme s'est enfuie Luca se charge de la retrouver, Guzman et Angela vont sur le pont où se trouve le capitaine.

Ricarte conclut qu'il n'y a plus rien à faire pour arrêter l'infection puis décide de poursuivre le «protocole». Juste avant de le faire, son adjoint l'informe qu'il reçoit les images téléchargées. Il remarque alors qu'Angela détient le parasite dans son ventre. Les scientifiques tentent de lui extraire celui-ci par la force, car Angela jure qu'elle ne porte aucun parasite, mais avant l'incision, l'assistant du capitaine qui est maintenant infecté, attaque l'assistant de Ricarte, ce qui permet à Angela de s'échapper. Ricarte et son équipe se rendent ensuite à la recherche d'Angela. Elle parvient à mordre Ricarte, l'obligeant ainsi à analyser son propre sang afin de voir par lui-même qu'il se trompe. Guzman, Lucas et Nick tentent alors de trouver des armes et un moyen de redémarrer le navire, Nick leur dit qu'Angela est vivante. Guzman va la chercher, et Nick et Lucas se rendent à la chaufferie. Ricarte prouve la théorie d'Angela lorsque son analyse donne un résultat négatif. Pourtant, Ricarte est convaincu que Angela est forcément infectée. Il est révélé que lorsque Angela était infectée, celle-ci a transmis le parasite dans la bouche de Guzman lors de son sauvetage. Ricarte appuie sur un bouton qui met le navire en autodestruction et s'échappe. Guzman enferme Angela dans la cale du navire, où des singes de laboratoire infectés sont maintenus en cage.

Lucas est ensuite tué par les personnes infectées dans la chaufferie et Nick trouve Ricarte, qui a récupéré un canot de sauvetage. Nick demande où se trouve Angela mais Ricarte lui dit qu'elle est morte. Nick l'assomme, prend l'embarcation de sauvetage et part à sa recherche. Il la retrouve plus tard, et tue le singe infecté avec un bateau-moteur. Ils se cachent dans la zone infectée dans la cafétéria et sont ensuite attaqués par Guzman. Possédé par le parasite, il les poursuit et tente de tuer Ángela mais elle le tue avec un fusil-harpon grâce à Nick. Angela et Nick quittent le bateau. Angela saute dans l'océan et Nick la suit, s'échappant avant que les bateau explose. Sous l'eau, le parasite rescapé de l'explosion parvient à infecter un poisson.

Pendant le générique, Angela et Nick sont présentés dans un taxi, rentrant chez eux.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté le 13 juillet 2013 à Las Palmas de Gran Canaria[2]. Les premières scènes du film ont été tournées au Puerto de la Luz, à bord d'un chalutier russe[3]. Bien que ces scènes soient censées se dérouler en pleine mer, l'équipe de tournage n'a jamais quitté le port et a eu recours à une mer incrustée en chrominance[4]. À partir du 13 août 2013[5], le tournage s'est poursuivi à Terrassa, dans les studios du Parc Audiovisual de Catalunuya, où l'un des plateaux a été aménagé de manière à reproduire l'intérieur du chalutier[6]. Le 9 octobre 2013, de nouvelles scènes ont été tournées à Barcelone, dans l'édifice des deux premiers films[7]. Le tournage a pris fin le 11 octobre 2013 à Gijón, où des scènes ont été tournées au centre de sécurité maritime Jovellanos[8],[9].

Disparition du sous-titre[modifier | modifier le code]

Le titre du film perd son sous-titre Apocalypse (Apocalipsis en version originale) à partir de la campagne de promotion estivale : la publication d'un nouveau poster promotionnel[10] et du teaser final[11] confirment cette disparition. Le film devient tout simplement Rec 4.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Anecdotes du film [REC] 4 », sur AlloCiné (consulté le 9 septembre 2014)
  2. (es) « Balagueró inicia el rodaje de 'Rec 4 Apocalipsis', el final de la saga », sur 20minutos.es,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  3. (es) « 'Rec 4' inicia este lunes su rodaje en Gran Canaria », sur canarias7.es,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  4. (es) « Los zombies canarios de 'Rec4' acaban su trabajo », sur canarias7.es,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  5. (es) « Twitter Jaume Balaguero », sur twitter.com (consulté le 14 octobre 2014)
  6. (es) « El Parc Audiovisual de Catalunya acull el rodatge de 'Rec 4: Apocalipsis' », sur terrassadigital.cat,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  7. (es) « Twitter Rec 4 », sur twitter.com (consulté le 14 octobre 2014)
  8. (es) « Veranes, un plató de miedo », sur lne.es,‎ (consulté le 14 octobre 2014)
  9. (es) « Twitter Rec 4 », sur twitter.com (consulté le 14 octobre 2014)
  10. (es) « Rec 4 », sur sagarec.files.wordpress.com (consulté le 14 octobre 2014)
  11. (es) « Rec 4 Official Final Trailer », sur youtube.com (consulté le 14 octobre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]