Réforme de l'orthographe française de 1878

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La réforme de l’orthographe française de 1878 correspond à la publication de la septième édition du Dictionnaire de l’Académie française. Elle permit à plusieurs graphies d’être tolérées et apporta quelques modifications[1].

Modifications[modifier | modifier le code]

  • Le tréma sur e est remplacé par des accents grave ou aigu. Par exemple poëte et poëme s’écriront poète et poème. Le tréma a survécu dans certains noms propres, comme Noël, ou communs, tel foëne (aussi écrit foène)[2].
  • L’accent aigu est ajouté dans plusieurs mots comme fac-similé ou alléluia[3].
  • Certaines graphies avec é, conformément à une prononciation alors désuète, sont remplacées par è, notamment devant g : collége, Liége, siége ; mais aussi avénement ou dans la conjugaison du verbe abréger : j’abrège. L’ancien usage est resté dans la forme invertie de la 1re personne du singulier de l’indicatif présent : aimé-je, puissé-je[2] ; ou dans le mot événement[3].
  • Les groupes de lettres étymologiquement grecs comme chth et phth sont simplifiés en cht et pht, par exemple : aphthe, diphthongue, deviennent aphte et diphtongue[3].
  • Certains y étymologiques sont remplacés par i, par exemple : asyle, anévrysme, abyme deviennent asile, anévrisme, abîme[3].
  • Le e muet interne dans certains noms communs et adverbes en -ement peut être ajouté ou supprimé, par exemple : maniement ou manîment, remerciement ou remercîment, éternuement ou éternûment, etc., mais pas dans vraiment, gentiment, hardimentetc.[3]
  • Treize nouveaux mots composés sont introduits avec contre-, comme contrefort, contresens ou contrepoison, et cinq autres avec entre-, comme entrecôte ou entresol[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Luce Petitjean, Maurice Tournier. Repères pour une histoire des réformes orthographiques. Dans Mots, septembre 1991, No 28. Orthographe et société. pp. 108-112. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mots_0243-6450_1991_num_28_1_2040
  2. a et b Vladimir Grigor'evich Gak, traduction de Irène Vildé-Lot , 1976. L'orthographe du français: essai de description théorique et pratique.
  3. a b c d e et f Renée Honvault-Ducrocq, 2006. L'orthographe en questions Publication Université de Rouen, Havre. (ISBN 2-87775-414-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :