Quartier de Grenelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 16 janvier 2010 à 19:21 et modifiée en dernier par Alphabeta (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Grenelle.

Le quartier de Grenelle est le 59e quartier administratif de Paris situé dans le 15e arrondissement.

Vue du quartier depuis la tour Montparnasse

Situation

Situé au nord du 15e arrondissement de Paris, le quartier de Grenelle est délimité au nord-ouest par la Seine (il comprend l'Île des Cygnes), au nord-est par l'avenue de Suffren, au sud-est par l'avenue de Lowendal et la rue de la Croix-Nivert, et au sud-ouest par la rue des Entrepreneurs, la rue Linois et le pont de Grenelle[1].

D'une superficie de 147,8 hectares, dont 11 hectares de fleuve, il est le plus petit des quatre quartiers de l'arrondissement[1].

Histoire

La plaine de Grenelle, lieu d'une victoire de Labienus sur les Gaulois, s'étalant depuis l'actuel hôtel des Invalides jusqu'à Issy-les-Moulineaux sur la rive gauche de la Seine, a été quasiment inhabitée pendant des siècles du fait de la difficulté à la cultiver. Au début du XIXe siècle, l'entrepreneur Jean-Léonard Violet lotit une partie de la plaine : c'était le village de Beaugrenelle, caractérisé par son réseau de rues à angle droit qui subsiste aujourd'hui. L'ensemble se détacha de la commune de Vaugirard en 1830 pour constituer la commune de Grenelle, avant d'être rattaché à Paris le 1er janvier 1860, malgré l'hostilité de ses habitants[réf. nécessaire].

Le quartier de Grenelle fut alors créé, en même temps qu'était créé le 15e arrondissement de Paris. Le tableau annexé à l'arrêté du préfet de la Seine du 3 novembre 1859, signé par le baron Haussmann, indique[2] :

« 59. [Quartier] De Grenelle.
Une ligne parlant du pont de Grenelle, au milieu du grand bras, remontant le cours du fleuve jusqu'à l'avenue de Suffren — et suivant l'axe des avenues de Suffren, — de Lowendal, de la place de l'École, des rues de la Croix-Nivert, — des Entrepreneurs et du Pont, et l'axe du pont de Grenelle jusqu'au point de départ. »

La partie située au nord-est du boulevard de Grenelle se trouvait avant 1860 sur le territoire du Xe arrondissement ancien de Paris, quartier Invalide[3], tandis que la partie située au sud-ouest de ce boulevard appartenait à l'ancienne commune de Grenelle.

C'est dans le quartier de Grenelle que se trouvait, entre 1903 et 1959, le Vélodrome d'hiver. Les 16 et 17 juillet 1942, c'est là que furent détenues les victimes de la rafle du Vél d'Hiv.

Un ensemble de tours fut construit à partir de 1970 le long de la Seine (le Front de Seine), avec un centre commercial, Beaugrenelle.

Démographie

Modèle:Démographie2

Le quartier aujourd'hui

Quartier de Beaugrenelle de nuit (sud-ouest du quartier de Grenelle)

Un partie du quartier est occupée par le nouveau quartier de Beaugrenelle, construit dans les années 70. Une autre partie du quartier est occupée par le nœud commerçant autour de la rue des Entrepreneurs et de la rue du Commerce.

Annexes

Notes et références

  1. a et b Paris 1954-1999. Données statistiques. Population, logement, emploi. Paris et arrondissements, Atelier parisien d'urbanisme, septembre 2005. Les données de population proviennent de l'Insee.
  2. « Arrêté du préfet de la Seine sur les circonscriptions des arrondissements et quartiers de Paris, du 3 novembre 1859. » dans Jules Le Berquier, Administration de la commune de Paris et du département de la Seine ou..., Paris, chez P. Dupont, 1866, p. 470.
  3. Voir le plan de Paris divisé en 12 arrondissements et 48 quartiers, de 1843.

Voir aussi