Qalhât

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cité ancienne de Qalhât *
La plage.
La plage.
Coordonnées 22° 41′ 38″ nord, 59° 22′ 30″ est
Pays Drapeau d'Oman Oman
Subdivision Ach-Charqiya du Sud
Type Culturel
Critères (ii), (iii)
Superficie 69.314
Numéro
d’identification
1537
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 2018 (42e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Qalhât (ou Galhat, Calahat, Calatù ou Keulhàt) est une ancienne cité et un port de commerce important du Golfe d'Oman. Le site fait aujourd'hui partie de la région administrative Ash Sharqiyah du sultanat d'Oman, mais il n'en subsiste que quelques vestiges dont le plus important est le mausolée de Bibi Maryam.

Situation[modifier | modifier le code]

Enserrée entre la mer et la montagne (Hajar oriental), Qalhat est situé au sud-est de la capitale Mascate et à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Sur, le chef-lieu de la région. On y accède facilement par la route.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vestiges de l'ancienne cité : citerne, remparts et mausolée (à droite)

Qalhat aurait été fondée par les Perses vers le IIe siècle. Elle atteint son apogée au XIIIe siècle et au XVIe siècle, décrite alors par deux grands explorateurs, Marco Polo qui souligne les atouts de son port, et Ibn Battuta qui s'émerveille devant sa splendide mosquée perse.

Selon la tradition orale, la cité serait ensuite touchée par un tremblement de terre. En 1508 elle est pillée par le navigateur portugais Afonso de Albuquerque.

Depuis le , l'ancienne cité de Qalhat figure sur la Liste indicative de l'UNESCO, étape préalable à une possible inscription sur la Liste du patrimoine mondial, dans la catégorie Culture[1]. La cité ancienne de Qalhât y est classée en 2018[2].


Notes[modifier | modifier le code]

  1. UNESCO Centre du patrimoine mondial, « Ancient City of Qalhat - UNESCO World Heritage Centre », sur whc.unesco.org (consulté le 26 février 2018)
  2. « Trois nouveaux sites en Arabie saoudite, au Kenya et à Oman inscrits sur la Liste du patrimoine mondial », sur UNESCO, (consulté le 28 juin 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (fr) « Qalhat », in Oman et les Émirats Arabes Unis, Bibliothèque du Voyageur-Gallimard, Paris, 2008, p. 170 (ISBN 978-2-74-242361-3) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :