Systèmes d'irrigation aflaj d'Oman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Fellag.

Systèmes d’irrigation aflaj d’Oman *
Image illustrative de l’article Systèmes d'irrigation aflaj d'Oman
Rigole d'irrigation à Al Ain
Coordonnées 22° 59′ 56″ nord, 57° 32′ 09,8″ est
Pays Drapeau d'Oman Oman
Subdivision Régions de Dakhiliya, Sharqiya et Batinah
Type Culturel
Critères (v)
Superficie 1 456 ha
Zone tampon 16 404 ha
Numéro
d’identification
1207
Zone géographique États arabes **
Année d’inscription 2006 (30e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Les systèmes d’irrigation aflaj d’Oman sont vieux de 4 500 ans, mais les plus anciennes ruines subsistant ne datent que d'environ 500 apr. J.-C.

« Aflaj » est le pluriel de « falaj », qui signifie « diviser en parts » en arabe classique. Ce système d'irrigation répartissait effectivement l'eau entre tous les habitants ; elle circulait par gravité depuis les sources jusqu'aux maisons et aux terrains cultivés. Le complexe comportait des tours de guet pour le protéger, mais aussi des mosquées et d'autres édifices.

Les cinq aflaj de Al-Khatmeen, Al-Malki, Daris, Al-Mayassar et Al-Jeela sont classés sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2006[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]