Python brongersmai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les serpents
Cet article est une ébauche concernant les serpents.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Python brongersmai est une espèce de serpents de la famille des Pythonidae[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre à Sumatra, en Thaïlande, au Viêt Nam et en Malaisie péninsulaire[1]. Cette espèce est généralement observée dans les collines forestières et les divers types de plantations qui sont situées dans les montagnes qui entourent les habitats en contrebas plus humides.

Description[modifier | modifier le code]

L'holotype de Python brongersmai[2], un mâle, mesure 1 180 mm dont 112 mm pour la queue. C'est un serpent constricteur ovipare. Ce serpent a plusieurs particularités :

  • c'est un serpent qui n'a pas de rapport taille/masse. C'est-à-dire qu'il peut être extrêmement gros pour une petite taille[3].
  • c'est un serpent qui peut faire pivoter ses yeux (un peu comme un caméléon). Cette particularité lui permet de ne pas tourner la tête pour regarder sa proie[3].

Reproduction[modifier | modifier le code]

C'est un serpent ovipare, la femelle pond 30 œufs.

En captivité[modifier | modifier le code]

C'est un serpent réputé robuste et facile à maintenir en captivité.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce est nommée en l'honneur de Leo Daniël Brongersma[2].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Stull, 1938 : Three New Subspecies of the Family Boidae. Occasional Papers of the Boston Society of Natural History, vol. 8, p. 297-300 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Stull, 1938 : Three New Subspecies of the Family Boidae. Occasional Papers of the Boston Society of Natural History, vol. 8, p. 297-300 (texte intégral).
  3. a et b http://www.jungleshop.fr/