Purgatif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un purgatif est un remède qui a la propriété de purger, de nettoyer, de faciliter les évacuations intestinales.

C'est le nom générique des médicaments qui déterminent des évacuations alvines[1]. On divise les purgatifs en laxatifs, cathartiques et drastiques.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans la médecine hippocratique (IVe – Ve siècles av. J.-C.), la maladie résulte d'un excès ou d'une insuffisance d'une humeur en un lieu donné.

L'action thérapeutique consiste à diriger le flux de cette humeur vers l'extérieur. La pharmacopée hippocratique est en conséquence, très riche en remèdes purgatifs, diurétiques, vomitifs, expectorants, sternutatoires, sudorifiques, emménagogue etc. pour évacuer les humeurs nocives par les selles, l’urine, la bouche, le nez, les pores (des glandes sudoripares), l’utérus etc.

En grec, les termes construits sur καθαιρω kathairô, καθαίρειν kathairein, traduits par « purifier, purgation » avaient des usages beaucoup plus larges que leurs traductions françaises. Ils englobaient toutes les évacuations comme vomir, évacuer par le bas, ou comme καθαίρειν προσθέτοισι « purger avec des pessaires ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. relatif au bas-ventre

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques Frexinos, L'art de purger : histoire générale et anecdotique des laxatifs (édition enrichie de 100 cartes postales), Éd. L. Pariente, Paris, 1997, 223 p. (ISBN 2-84059-021-2)