Émétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les émétiques, ou vomitifs, sont des substances capables de provoquer un vomissement.

Ils sont utilisés dans le cadre de l'épuration digestive lors d'intoxications ou l'ont été comme arme chimique ou moyen policier de contrôle anti-émeute.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Latin emeticus d'origine grec ancien ἔμετικός, emetikos, composé de ἔμετος, émetos (« vomissement ») et -ικός-ikós.

Exemple[modifier | modifier le code]

Un exemple de vomitif est l'émétine ou le sirop d'ipeca.

Usages[modifier | modifier le code]

  • Les substances émétiques étaient autrefois souvent utilisées dans les intoxications alimentaires et les empoisonnements, mais ils sont devenus obsolètes dans la majorité des cas car ils doivent être administrés très rapidement après l'ingestion pour être efficaces et ils exposent au risque d'inhalation du contenu gastrique.
  • Des agents vomitifs ont aussi été utilisés comme arme chimique dans les gaz de combat, soit comme incapacitants, soit pour que le soldat soit obligé d'enlever son masque à gaz, et ainsi inhaler d'autres gaz toxiques sinon filtrés par les cartouches de filtration des masques.

Contre-indications à l'épuration digestive[modifier | modifier le code]

Il existe des contre-indications à l'ensemble des méthodes d'épuration digestive, dont les émétiques :

  • en cas d'intoxications graves par substances caustiques (aggravation des lésions lors du vomissement), par hydrocarbures et par produits moussants (risque majeur d'inhalation);
  • quand le patient n'est ni conscient, ni intubé (risque d'inhalation du contenu gastrique) ;
  • suspicion d'anévrisme aortique et/ou cérébral;
  • varices oesophagiennes;

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]