Pseudo-polissoir de Jaignes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pseudo-polissoir de Jaignes
Image illustrative de l’article Pseudo-polissoir de Jaignes
La face gravée est située côté mur.
Présentation
Type pseudo-polissoir
Protection Logo monument historique Classé MH (1909)
Visite libre d'accès
Caractéristiques
Dimensions 2,70 m par 1,30 m
Matériaux grès
Géographie
Coordonnées 48° 59′ 29″ nord, 3° 03′ 08″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Commune Jaignes
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Pseudo-polissoir de Jaignes
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Pseudo-polissoir de Jaignes
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
(Voir situation sur carte : Seine-et-Marne)
Pseudo-polissoir de Jaignes

Le pseudo-polissoir de Jaignes est une grande dalle de pierre située à Jaignes dans le département de Seine-et-Marne qui a été identifiée à tort comme un polissoir.

Historique[modifier | modifier le code]

La pierre est découverte en 1865 lors de la création du nouveau cimetière. P. Reynier la signale en 1899. Identifiée comme étant un polissoir, en raison de la présence de rainures sur l'une des faces, elle est classée comme tel au titre des monuments historiques en 1909[1].

Description[modifier | modifier le code]

C'est une grande dalle en grès de 2,70 m par 1,30 m épaisse de 0,25 m. Elle a été transportée près de l'église de Jaignes. « Ces rainures sont de petite taille, non ordonnées et accompagnées de cupules et de tracés divers. Il ne s'agit en aucun cas d'un polissoir »[2]. Les gravures rappellent l'art rupestre visible sur certains rochers de la Forêt de Fontainebleau[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Bénard, Les mégalithes de Seine-et-Marne, Conseil général de Seine-et-Marne, coll. « Mémoires archéologiques de Seine-et-Marne » (no 2-2008), , 146 p. (ISBN 978-2-913853-09-6), p. 50. 

Articles connexes[modifier | modifier le code]