Aller au contenu

Province de Nakhon Ratchasima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nakhon Ratchasima
นครราชสีมา
Blason de Nakhon Ratchasima
Héraldique
Drapeau de Nakhon Ratchasima
Drapeau
Province de Nakhon Ratchasima
Localisation de la province en Thaïlande.
Administration
Pays Drapeau de la Thaïlande Thaïlande
Capitale Nakhon Ratchasima
Région Nord-Est
Amphoe 32
Tambon 263
Muban 3 743
Gouverneur
Mandat
Prachak Suvarnapakdee
2008
ISO 3166-2 30
Démographie
Population 2 566 665 hab. (2000)
Densité 125 hab./km2
Rang 2e
Géographie
Coordonnées 14° 58′ 20″ nord, 102° 06′ 00″ est
Superficie 2 049 400 ha = 20 494,0 km2
Rang 1er

Nakhon Ratchasima (en thaï : นครราชสีมา) est une province (changwat) de Thaïlande. C'est la plus grande province de Thaïlande avec ses 20 494 km2 et c''est la 2ème province la plus peuplée avec 2 625 794 habitants en 2023[1].

Parc historique de Phimai, Nakhon Ratchasima, Thaïlande : le sanctuaire central dans l'enceinte intérieure vu du nord-ouest.

Elle est située dans le nord-est du pays. Sa capitale est la ville de Nakhon Ratchasima. Son ancien nom de Province de Khorat ou Korat, encore beaucoup utilisé aujourd'hui, a été changé tout comme celui de la ville de Khorat dans le cadre de la thaïfication de l'Isan.

La race de chat korat serait originaire de la région.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Nakhon Ratchasima, celle de Buriram et celle de Nakhon Nayot sont situées sur le plateau vallonné de Khorat.

Il y a deux parcs nationaux :

Géologie[modifier | modifier le code]

Le géoparc de Khorat classé par l'UNESCO se situe pour sa plus grande partie au cœur du bassin fluvial du Lam Takhong, à quelques kilomètres à l’ouest de la ville de Nakhon Ratchasima et au nord du parc national de Korat, Sa superficie est de 3.167 kilomètres carrés[3],[4],[5].

Cette région est actuellement principalement couverte de forêts tropicales décidues de diptérocarpacées.

On y trouve en abondance une grande diversité de fossiles, les plus anciens vieux de 16 millions d'années et les plus récents ayant à peine 10 000 ans. Il y a :

Monuments[modifier | modifier le code]

Sceau de la province

La province abrite deux importants temples khmers (architecture khmère en Thaïlande, XIe – XIIIe siècle) :

Monuments khmers mineurs :

Les vestiges de la cité de Muang Sema (district de Sung Noen) et le Wat Dhammachaksemaram sont encore plus anciens, remontant à la culture de Dvaravati (VIe au XIe siècle).

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Carte des amphoe de la province de Nakhon Ratchasima.

Nakhon Ratchasima est subdivisée en 32 districts (amphoe) : Ces districts sont eux-mêmes subdivisés en 263 sous-districts (tambon) et 3 743 villages (muban).

  1. Mueang Nakhon Ratchasima
  2. Khon Buri
  3. Soeng Sang
  4. Khong
  5. Ban Lueam
  6. Chakkarat
  7. Chok Chai
  8. Dan Khun Thot
  9. Non Thai
  10. Non Sung
  11. Kham Sakaesaeng
  12. Bua Yai
  13. Prathai
  14. Pak Thong Chai
  15. Phimai
  16. Huai Thalaeng
  17. Chum Phuang
  18. Sung Noen
  19. Kham Thale So
  20. Sikhio
  21. Pak Chong
  22. Nong Bun Mak
  23. Kaeng Sanam Nang
  24. Non Daeng
  25. Wang Nam Khiao
  26. Thepharak
  27. Mueang Yang
  28. Phra Thong Kham
  29. Lam Thamenchai
  30. Bua Lai
  31. Sida
  32. Chaloem Phra Kiat

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Supoj Wancharoen, « Thailand's population falls slightly », sur bangkokpost.com, Bangkok Post,
  2. (en + fr + de + es + it + nl) Heidi Fröhlisch, Katja Sassmanshausen et Thilo Scheu, Thaïlande, Éditions Place des victoires, , 524 p. (ISBN 978-2-8099-1646-1), Nakhon Ratchasima, Buriram & Nakhon Nayok pages 186, 187, 188 et 189
  3. UNESCO, « L’UNESCO désigne 18 nouveaux géoparcs mondiaux », sur unesco.org,
  4. (en) UNESCO, « Khorat UNESCO Global Geopark », sur unesco.org,
  5. « Le géoparc de Khorat, 2e site thaïlandais du genre reconnu par l’UNESCO », sur lepetitjournal.com, Le petit journal de Bangkok,
  6. « SCIENCES — Un Français ressuscite une forêt thaïlandaise pétrifiée », sur lepetitjournal.com, Le petit journal de Bangkok,
  7. (en) « Thai geopark fusing prehistoric and natural wonders added to Unesco list », sur nationthailand.com, The Nation (Thailand)