Protéine de réplication A

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Protéine de Réplication A)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir RPA.
RPA1
Caractéristiques générales
Symbole RPA1
Homo sapiens
Locus 17p13.3
Masse moléculaire 68 138 Da
Nombre de résidus 616 acides aminés

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

RPA2
Caractéristiques générales
Symbole RPA2
Homo sapiens
Locus 1p35.3
Masse moléculaire 29 247 Da
Nombre de résidus 270 acides aminés

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

RPA3
Caractéristiques générales
Symbole RPA3
Homo sapiens
Locus 7p21.3
Masse moléculaire 13 569 Da
Nombre de résidus 121 acides aminés

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

RPA4
Caractéristiques générales
Symbole RPA4
Homo sapiens
Locus Xq21.33
Masse moléculaire 28 868 Da
Nombre de résidus 261 acides aminés

Liens accessibles depuis GeneCards et HUGO.

La protéine de réplication A (RPA) est une protéine de liaison à l’ADN simple brin présente chez les organismes eucaryotes. Cette protéine joue un rôle essentiel dans plusieurs processus associés au métabolisme de l'ADN chez ces organismes, notamment dans la réplication, la réparation et la recombinaison[1]. C'est l'équivalent de la protéine SSB chez les bactéries.

Lors de la réplication, la RPA permet de maintenir sous forme simple brin le duplex d'ADN qui a été ouvert part une hélicase. Ceci est essentiel pour la réplication du brin lent qui est synthétisé de manière discontinue sous forme de fragments d'Okazaki. Elle permet en particulier de protéger les régions d'ADN simple brin entre ces fragments jusqu'à l'arrivée de l'ADN polymérase.

RPA intervient aussi dans le mécanisme de réparation par excision de nucléotides, où elle stabilise le brin d'ADN non-endommagé sous forme monocaténaire, après excision du brin complémentaire endommagé de part et d'autre de la lésion.

Cette protéine se fixe principalement à l’ADN monocaténaire. Elle peut également se lier à l’ADN bicaténaire, mais avec bien moins d’affinité. La RPA est composée de trois sous-unités : une sous-unité RPA1 de 70 kDa, une sous-unité RPA2 de 32 kDa et une sous-unité RPA3 de 14 kDa. C’est dans la sous-unité 70 kDa qu’est situé le site de liaison avec la molécule d’ADN.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kengo Sakaguchi, Toyotaka Ishibashi, Yukinobu Uchiyama et Kazuki Iwabata, « The multi-replication protein A (RPA) system – a new perspective », FEBS Journal, vol. 276, no 4,‎ , p. 943–963 (ISSN 1742-4658, DOI 10.1111/j.1742-4658.2008.06841.x, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]