Procas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Procas
Procas Silvius.png
Procas Silvius, image de la Chronique de Nuremberg
Fonctions
Roi
Biographie
Nom dans la langue maternelle
Proca SilviusVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Enfant

Procas Silvius est le treizième des rois légendaires d'Albe la Longue (en latin et en italien : Alba Longa)[1],[2],[3], une cité antique fortifiée du Latium, l'une des plus anciennes cités d'Italie, qui pourrait être située à 20 km au sud-est de Rome à l'emplacement de l'actuel Castel Gandolfo[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Aventinus[5], Procas régna entre -808 à -794 et eut deux fils, Numitor et Amulius. À sa mort, il fit un partage égal :

  • À Numitor, qui était l'aîné, il laissa le trône[6].
  • À Amulius, il laissa ses richesses et son argent[6].

Malgré ce partage équitable, Amulius revendiqua le trône après la mort de son père, chassa Numitor et prit sa place[7]. Afin de s’assurer qu’aucun des descendants de son frère ne puisse réclamer son dû, il commença par tuer cruellement son neveu Lausus, afin de l'empêcher de devenir roi et fit de sa nièce, Rhéa Silvia, une prêtresse de Vesta, la condamnant ainsi à rester vierge toute sa vie, afin de l'empêcher d’avoir des héritiers[7].
Mais celle-ci connut le dieu Mars, dont elle eut deux fils : Romulus et Rémus[7].

Apparitions littéraire[modifier | modifier le code]

Procas fait son apparition dans l'Éneide de Virgile et dans Ab Urbe condita libri de Tite-Live qui font mention de la ville d'Albe la Longue[4].

Lien externe[modifier | modifier le code]

[(fr) Passage de l'Histoire romaine de Tite-Live mentionnant Procas]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Claude Richard, « Alexandre Grandazzi, Alba Longa. Histoire d’une légende », Revue de l’histoire des religions, no 229,‎ , p. 416–418 (ISSN 0035-1423, lire en ligne, consulté le )
  2. Éditions Larousse, « Procas - LAROUSSE », sur www.larousse.fr (consulté le )
  3. Dionysius (Halicarnassensis), Les antiquités romaines, P.-N. Lottin, (lire en ligne)
  4. a et b Alexandre Grandazzi, « La localisation d'Albe », Mélanges de l'école française de Rome, vol. 98, no 1,‎ , p. 47–90 (DOI 10.3406/mefr.1986.1492, lire en ligne, consulté le )
  5. (en) Paul Chrystal, War in Roman Myth and Legend, Pen and Sword Military, (ISBN 978-1-5267-6613-7, lire en ligne)
  6. a et b (it) « NUMITORE in "Enciclopedia dell' Arte Antica" », sur www.treccani.it (consulté le )
  7. a b et c « BnF - Héros, d'Achille à Zidane », sur classes.bnf.fr (consulté le )