Prix de Mai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Prix de Mai est un prix littéraire français fondé par Alain Robbe-Grillet en 1958 et disparu au début des années 1960.

Moderato Cantabile de Marguerite Duras fut la première œuvre récompensée par le prix de Mai, décerné par un jury réuni à la librairie La Hune de Bernard Gheerbrant et composé de Roland Barthes, Georges Bataille, Maurice Nadeau, Louis-René des Forêts, Nathalie Sarraute et Alain Robbe-Grillet[1].

Le Traître, d'André Gorz[2], La Gana de Fred Deux[3] (sous le pseudonyme de Jean Douassot) et Je d'Yves Velan[4], sans grand succès populaire mais soutenus par le jury selon la politique d'Alain Robbe-Grillet[2], furent les œuvres récompensées les années suivantes, avant la disparition du prix.

Participèrent également au jury Maurice Blanchot, Marthe Robert et Dominique Aury[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marguerite Duras, Laure Adler, Gallimard, 1998, p. 325.
  2. a, b et c « Entretien : Alain Robbe-Grillet », Christine Ferrand, Livres-Hebdo n° 408, vendredi 12 janvier 2001 (Lire en ligne p. 60)
  3. «Fred Deux : au cœur des ténèbres », Renaud Faroux, artabsolument (Lire en ligne p. 7)
  4. Yves Velan, Pascal Antonietti, Rodopi, 2005 (Lire en ligne p. 15)