Prix Michael Faraday

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Michael Faraday

Le prix Michael Faraday est un prix remis par la Royal Society of London pour « l'excellence dans la vulgarisation scientifique auprès du public britannique »[1]. Le prix fut dénommé ainsi d'après Michael Faraday.

La médaille est constituée d'argent, et est accompagnée d'une dotation de 2 500 livres sterling.

Historique[modifier | modifier le code]

Le prix fut remis pour la première fois en 1986 à Charles Taylor pour « ses présentations aisément compréhensibles de la physique et des applications de la physique, devant des publics allant d'enfants de 6 ans à des adultes »[1], et a été décerné, depuis 1986, à 22 reprises.

Le Président de la Royal Society remet prix et médaille au mois de janvier[2].

Contrairement à d'autres prix, le comité ne publie pas toujours une justification au choix du lauréat. Cette absence de justification s'est déjà produite cinq fois : en 2004 pour Martin Rees, en 2006 pour Richard Fortey, en 2007 pour Jim Al-Khalili, en 2008 pour John D. Barrow et en 2009 pour Marcus du Sautoy[1].

Lauréats[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « The Royal Society Michael Faraday Prize (1986) », Royal Society (consulté le 18 mars 2009)
  2. (en) « Michael Faraday Prize notes for proposers », Royal Society (consulté le 19 mars 2008)
  3. John Meurig Thomas, Michael Faraday and the Royal Institution: The Genius of Man and Place, CRC Press, (ISBN 0-7503-0145-7), p. 201
  4. The Biologist, Bowling Green State University,
  5. « U.K.'S Royal Society Adds Members », The Scientist,‎ (lire en ligne [Fee required])
  6. Anna Fazackerley, « Colin Blakemore: Professor No? », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  7. Donald C. Abel, Fifty Readings in Philosophy, McGraw-Hill, (ISBN 0-07-281886-7), p. 53
  8. « Prof Lord Porter of Luddenham, OM », The Telegraph,‎ (lire en ligne)
  9. The Psychologist, British Psychological Society, , p. 84
  10. « The conmen and the green professor », The Times, England,‎ (lire en ligne)
  11. Year-book of the Royal Society of London, Harrison and Sons, (ISBN 0-85403-343-2), p. 245
  12. « Don pockets maths fame; 'It's like Ronnie sinking snooker prize' », Coventry Evening Telegraph,‎ (lire en ligne[archive du ] [Fee required])
  13. Elizabeth Sleeman, The International Who's Who 2004, Routledge, (ISBN 1-85743-217-7), p. 831
  14. James Randerson, « Top scientist gives up on creationists », The Guardian, England,‎ (lire en ligne)
  15. Elizabeth Sleeman, The International Who's Who 2004, Routledge, (ISBN 1-85743-217-7), p. 647
  16. Donald MacLeod, « Royal Society split over Greenfield fellowship », The Guardian, England,‎
  17. Dea Birkett, « The oracle of the ovary », The Guardian, England,‎ (lire en ligne)
  18. Lewis Wolpert, « Lewis Wolpert discusses development and depression », Drug Discovery Today, vol. 9, no 11,‎ , p. 471–472 (DOI 10.1016/S1359-6446(04)03106-X, lire en ligne[archive du ])
  19. « Nobel Prize Winner Sir Harold W. Kroto Joins NaturalNano's Scientific Advisory Board; Nobel Laureate's Discovery Helped Launch the Field of Nanotechnology », M2 Presswire,‎ (lire en ligne [Fee required])
  20. Joan Bakewell, Belief, Duckworth Overlook, (ISBN 1-58567-697-7), p. 84
  21. Philip Clayton et Arthur Robert Peacocke, In whom we live and move and have our being: panentheistic reflections on God's presence in a scientific world, Wm. B. Eerdmans Publishing, (ISBN 0-8028-0978-2), p. 266
  22. « European science – from Nobel to Descartes », Europa,‎ (lire en ligne[archive du ])
  23. Brian Walden, « A Point of View », BBC News, England,‎ (lire en ligne)
  24. Nic Fleming, « Laws of attraction in action », The Telegraph, England,‎
  25. Logan Gage, « Fortey's Ego and the ID », Discovery Institute,‎
  26. Jim Al-Khalili, « The Arabic Science That Prefigured Newton », The Guardian, England,‎ (lire en ligne)
  27. a b c d e f g h i j et k « The Royal Society Michael Faraday Prize », The Royal Society (consulté le 4 février 2012)