Prison de Landsberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Entrée de la prison de Landsberg ().

La prison de Landsberg est une prison construite en 1910 dans la ville allemande de Landsberg am Lech, qui se trouve dans le Sud-Ouest de la Bavière, à 65 km à l'ouest de Munich.

Historique[modifier | modifier le code]

Adolf Hitler y est détenu pendant neuf mois en 1924 après l'échec du putsch de la Brasserie à Munich. C'est là qu'il dicte le texte de Mein Kampf à plusieurs de ses camarades emprisonnés, dont Rudolf Hess et Emil Maurice.

Après la guerre, durant l'occupation de l'Allemagne par les Alliés, l'armée américaine en fait la « Prison pour criminels de guerre no 1 ». Les premiers détenus pour crime de guerre sont envoyés à Landsberg en . Au total, la prison va abriter 110 prisonniers condamnés lors des procès de Nuremberg, 1 416 criminels de guerre des procès de Dachau et 18 des procès de Shanghai. En cinq ans et demi, 275 criminels de guerre vont y être exécutés sous l'autorité des puissances occupantes[1],[a] dont les principaux condamnés à mort du procès des Einsatzgruppen : Otto Ohlendorf, Erich Naumann, Paul Blobel ou Werner Braune y ont été pendus le .

La dernière pendaison, celle de Hans-Theodor Schmidt, ancien adjoint du commandant du camp de Buchenwald, condamné à mort lors du procès de Buchenwald, a eu lieu, également, le .

La prison pour criminels de guerre est fermée en après que les derniers prisonniers, quatre anciens officiers SS, condamnés durant les procès des Einsatzgruppen, sont relâchés.

Landsberg est aujourd'hui une prison gérée par le ministère bavarois de la Justice.

En , l'ex-président du Bayern de Munich et ancien joueur international allemand, Ulrich Hoeness, y a été incarcéré après avoir été reconnu coupable de fraude fiscale le et condamné à trois ans et demi de prison.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En effet, ce ne peut être la République fédérale d'Allemagne, car elle a aboli la peine de mort dès sa création en 1949[2].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :