Poteau (Oklahoma)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poteau (homonymie).
image illustrant une localité de l’Oklahoma
Cet article est une ébauche concernant une localité de l’Oklahoma.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Poteau
La cour de justice du comté
La cour de justice du comté
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Oklahoma Oklahoma
Comté Le Flore
Type de localité City
Code ZIP 74953
Code FIPS 40-60350
GNIS 1096874
Indicatif(s) téléphonique(s) local (locaux) 539 et 918
Démographie
Population 7 939 hab. (2000)
Densité 97 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 03′ 31″ Nord 94° 37′ 48″ Ouest / 35.058611111111, -94.63
Altitude 149 m
Superficie 8 200 ha = 82 km2
· dont terre 74,2 km2 (90,49 %)
· dont eau 7,8 km2 (9,51 %)
Fuseau horaire CST (UTC-6)
Localisation
Carte du comté de Le Flore
Carte du comté de Le Flore

Géolocalisation sur la carte : Oklahoma

Voir sur la carte administrative de l'Oklahoma
City locator 14.svg
Poteau

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte administrative des États-Unis
City locator 14.svg
Poteau

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

Voir la carte topographique des États-Unis
City locator 14.svg
Poteau
Liens
Site web http://www.poteau-ok.com

La ville américaine de Poteau (en anglais [ˈpoʊtoʊ]) est le siège du comté de Le Flore, dans l’État d’Oklahoma. Lors du recensement de 2000, elle comptait 7 939 habitants.

La ville est traversée par la rivière Poteau qui lui a donné son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

Plusieurs explorateurs français et coureurs des bois canadiens-français sont passés dans cette région occidentale de la Louisiane française et ont atteint Santa Fe : Pierre Antoine et Paul Mallet (1739), Satren (1749], et Chapuis (1752)[1]. Le site de Poteau fut un avant-poste et un poste de traite avec les Amérindiens. L'explorateur Pierre Vial découvrit la piste de Santa Fe en 1792.

Source[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Marie Montbarbut Du Plessis, Si l'Amérique française m'était contée, éditions de l’Hexagone, Montréal, 1990, p.171