Pont des Trois-Sautets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont des Trois-Sautets
Image illustrative de l'article Pont des Trois-Sautets
Géographie
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Bouches-du-Rhône
Commune Aix-en-Provence et Meyreuil
Coordonnées géographiques 43° 30′ 42″ N, 5° 28′ 20″ E
Fonction
Franchit l'Arc
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Matériau(x) maçonnerie
Construction
Construction 1655

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont des Trois-Sautets

Géolocalisation sur la carte : Bouches-du-Rhône

(Voir situation sur carte : Bouches-du-Rhône)
Pont des Trois-Sautets

Le pont des Trois-Sautets est un pont enjambant la rivière Arc au sud-est de la ville d'Aix-en-Provence, entre les communes d'Aix-en-Provence (rive droite) et de Meyreuil (rive gauche)[1]. C'est un pont en maçonnerie, à une seule arche, en dos d'âne[2],[3].

Le nom du pont vient des trois petits sauts (ou « sautets ») qu'il fallait faire pour franchir l'Arc en cet endroit avant l'érection de l'ouvrage.[réf. nécessaire]

Histoire[modifier | modifier le code]

Sa construction remonte à 1655.

Au début du XXe siècle, la municipalité de Meyreuil vote la démolition du pont. Aussitôt, une campagne de presse, menée par les journaux aixois, vise à faire annuler le projet, ce qu'elle parvient à obtenir[4].

Visiteurs célèbres[modifier | modifier le code]

Le pont des Trois-Sautets par Paul Cézanne, aquarelle, 1901.

Le peintre Paul Cézanne y venait souvent. Il est l'auteur d'une toile intitulée Paysage à l'oratoire et le pont des Trois-Sautets, exécutée en 1865-1866[5]. Sur son tableau Baigneuses sous le pont de l'Arc, c'est aussi le pont des Trois-Sautets que l'on reconnaît, et non pas le pont actuellement dénommé « pont de l'Arc », sur la route de Marseille.

En août 1906, il écrit à son fils : « J'attends quatre heures, la voiture viendra me prendre et me conduira à la rivière, au pont des Trois-Sautets. Là, il y a plus de fraîcheur ; hier j'y ai été très bien, j'ai commencé une aquarelle dans le genre de celles que je faisais à Fontainebleau, elle me paraît plus lumineuse, le tout est de mettre le plus de rapport possible[6],[7]. » Un siècle après, il n'a pas changé : même arche élégante, mêmes rives, même végétation...

Plus tard, le Premier ministre britannique Winston Churchill s'y délassera à ses heures perdues[7].

C'est sur ce pont des Trois-Sautets que le 12 août 1964 Serge Lama est victime d'un terrible accident de voiture. Il allait rejoindre à Aix-en-Provence Marcel Amont en première partie de la tournée duquel il chantait. IL fera 38h de coma, subira 14 opérations et ne remontera sur scène que 2 ans plus tard. Dans cet accident le frère d'Enrico Macias, Jean-Claude, qui conduisait, trouvera la mort ainsi que Liliane Benelli, pianiste de Barbara et fiancée de l'époque de Serge Lama.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Géoportail.fr
  2. « Le pont des Trois-Sautets », mairie de Meyreuil.
  3. « Pont des Trois-Sautets », provenceweb.fr.
  4. Aix-en-Provence, Jules Charles-Roux, 1907, rééd. Marcel Petit, coll. « Culture provençale et méridionale », Raphèle-lès-Arles, 1984, p. 29.
  5. Tableau des Trois-Sautets, cezanne-en-provence.com.
  6. « Bleu, le chemin de l'Arc », atelier-cezanne.com.
  7. a et b Brochure "Journées du patrimoine", p. 10, mairie d'Aix-en-Provence, septembre 2006.