Pont des Pierres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pont des Pierres
Le pont des Pierres actuellement
Le pont des Pierres actuellement
Géographie
Pays France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ain
Commune Montanges
Coordonnées géographiques 46° 09′ 55″ N, 5° 48′ 40″ E
Fonction
Franchit Valserine
Fonction Pont routier
Caractéristiques techniques
Type Pont en maçonnerie
Longueur 130 m
Portée principale 80 m
Largeur m
Hauteur libre 80 m
Matériau(x) Pierre (matériau)
Construction
Construction 1908 - 1910
Architecte(s) E. Picard

Géolocalisation sur la carte : Rhône-Alpes

(Voir situation sur carte : Rhône-Alpes)
Pont des Pierres

Géolocalisation sur la carte : Ain

(Voir situation sur carte : Ain)
Pont des Pierres

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pont des Pierres

Le pont des Pierres enjambe la Valserine entre Confort et Montanges dans l'Ain. Construit en 1910 pour les besoins du tram de Bellegarde à Chézery, il était le plus haut pont en maçonnerie au monde lors de sa réalisation avec 65 m sous voûte. Il devient un pont routier lors de la suppression du tramway, en 1937 et assure la continuité de la RD 14a.

Dynamité pendant la guerre en 1944, le pont est reconstruit en béton en 1954[1].

Le pont fait partie d'un site Natura 2000 et d'une réserve naturelle régionale pour la galerie EDF située dans la falaise sous le pont[2],[3].

Initiale conception et construction[modifier | modifier le code]

Durant 2 ans la construction du pont fut un vrai défi. La portée étant modeste, le problème principal était d'ériger la voûte à plus de 80 m au-dessus de l'encaissement.

La réalisation de l'échafaudage et du cintre constitua une prouesse pour l'époque. Constitué de 300 m3 de bois et 30 tonne d'acier, l'ouvrage dut être arrimé par câbles dans la falaise et au sol pour résister au vent, le tout reposant sur trois imposants pylônes[4].

Réserve naturelle[modifier | modifier le code]

La Galerie du Pont des Pierres sert de gîte pour les chauves-souris et a été classée en réserve naturelle régionale en 2009.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]