Pointe du Toulinguet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe du Toulinguet
Phare et sémaphore du Toulinguet
Phare et sémaphore du Toulinguet
Localisation
Pays France
Région Bretagne, Finistère
Coordonnées 48° 16′ 49″ nord, 4° 37′ 44″ ouest
Mer Mer d'Iroise

Géolocalisation sur la carte : Bretagne

(Voir situation sur carte : Bretagne)
Pointe du Toulinguet

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Pointe du Toulinguet

La pointe de Toulinguet est une pointe de Bretagne. Elle se situe à l'extrémité de la Presqu'île de Crozon sur la commune de Camaret-sur-Mer en Bretagne.

Toponyme[modifier | modifier le code]

Le Toulinguet vient du breton Toul inged, signifiant trou du pluvier. Ce toponyme fait à une des roches en mer, percée[1].

Batteries de la pointe du Toulinguet[modifier | modifier le code]

Les ouvrages connus sont[2] :

  • site préhistorique fortifié
  • Batterie basse de Vauban - il ne reste qu'une plate-forme difficile à repérer.
  • Tour modèle n°3 (1813) avec mur d'enceinte - voir Tour-modèle type 1811
  • 4 batterie (1883 et 1899)

Les batteries de la pointe du Toulinguet date de la fin du XIXe siècle ; elle est constituée d'une tour d'artillerie ceinte de remparts.

Ce site est interdit d'accès car il se situe sur le terrain militaire de la Marine nationale du sémaphore du Toulinguet (construit en 1949).

On y trouve aussi le phare du Toulinguet datant de 1848.

Géologie[modifier | modifier le code]

Cadre géologique de la pointe du Toulinguet.

Cette avancée rocheuse élevée se situe dans la presqu'île de Crozon qui correspond au prolongement occidental du synclinorium médio-armoricain. La région est constituée d'un socle de schistes briovériens (-550 Ma) sur lequel reposent des séries paléozoïques du début de l'ordovicien (-480 Ma) à la fin du dévonien (-360 Ma), avec notamment les grès armoricains (cette formation qui peut atteindre 1 000 m dans le Sud de la presqu'île a été marquée par une forte subsidence). De grands plis hercyniens affectent toute la région. La pointe est au cœur de l'anticlinal de Mort-Anglaise - Le Toulinguet affecté par le décrochement de la faille Kerforne[3] correspond à la mise en relief de puissants bancs de grès quartzique armoricain (bancs massifs de quartzites gris-beige clairs). Le trait dominant de la géomorphologie de cette région est l'inversion de relief résultat de l'érosion différentielle[4].

La pointe du Toulinguet permet d'observer la stratigraphie du grès armoricain : grès inférieur à la pointe, schistes du Gador, puis grès supérieur[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Merrien, Le livre des côtes de France: Atlantique, Robert Laffont, (lire en ligne), p. 62.
  2. Michel Dion, Batteries, réduits, tours, forts, casemates... de Camaret et Roscanvel, Brest, Association du Mémorial Montbarey, , 67 p.
  3. Carte géologique simplifiée de Crozon
  4. S. Durand, H. Lardeux, Bretagne, Masson, , p. 16.
  5. S. Durand, C. Audren, Bretagne, Masson, , p. 128.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]