Plasmagaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Figure illustrant les emplacements de la magnétoqueue, de la magnétogaine et de la plasmagaine, entre les deux.

La plasmagaine, ou feuillet plasmatique, est une zone composée d'un épais plasma chaud située en plein centre de la magnétogaine et de la magnétoqueue, deux zones périphériques du côté nuit de la magnétosphère terrestre[1]. Contrairement à celles-ci, elle a une densité d'ions beaucoup plus élevée, soit de 0,3 à 0,5 ion/cm3 ainsi qu'une énergie ionique variant de 2 à 5 keV[2]. C'est une zone complexe régie par la physique des plasmas : sa configuration peut changer rapidement en quelques dizaines de minutes[3]. Elle est formée de plasma provenant de la magnétoqueue et est causée par l'interaction entre les vents solaires et la magnétosphère terrestre[4].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « La Magnétosphère », sur http://f5zv.pagesperso-orange.fr/index.html, (consulté le 15 février 2015)
  2. « La Magnétosphère Terrestre », sur http://www-spof.gsfc.nasa.gov/Education/FIntro.html, (consulté le 15 février 2015)
  3. « Petit lexique sur la physique spatiale », sur http://arena.obspm.fr/~luthier/mottez/intro_physique_spatiale/sommaire.html, (consulté le 15 février 2015)
  4. (en) Lucy-Ann McFadden, Paul R. Weissman et Torrence V. Johnson, Encyclopedia of the Solar System : The Sun-Earth Connection, Pennsylvanie, États-Unis, Elsevier, Inc., , 966 p. (ISBN 978-0-12-088589-3), The plasma sheet is a denser region of magnetotail plasma that participates in the physics of magnetotail reconnection and ring-current formation.