Pierre Mariani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Mariani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
RabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de

Pierre Mariani, né le à Rabat au Maroc[1], est un haut fonctionnaire puis dirigeant de banque français.

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Son père est commissaire de police d'origine corse et sa mère est enseignante d'origine italienne[2].

Après avoir décroché une licence en droit public, Pierre Mariani est diplômé de l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC), puis de l'École nationale d’administration (ENA), promotion Henri François d'Aguesseau en 1982.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière comme inspecteur des finances avant d'être le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy au ministère du Budget de 1993 à 1995. Il rejoint ensuite le secteur financier privé comme dirigeant de la Société française d’investissements immobiliers et de gestion (SEFIMEG)[3] de 1995 à 1997. Il dirige ensuite la Banexi puis en 1999, devient responsable des services financiers et de la banque de détail à l'international chez BNP Paribas. En octobre 2008, il est nommé administrateur délégué et président du comité de direction de Dexia[4], déjà en difficulté suite à la crise des subprimes. Il y remplace Pierre Richard. Il s'y attribue une augmentation de salaire de 30 %. En 2011, sous sa direction, Dexia annonce une perte record de 10 milliards d'euros[5]. Le , il quitte la direction de Dexia qui annonce le lendemain de nouvelles lourdes pertes au premier semestre et qui est en faillite virtuelle.

Mandats sociaux et autres fonctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Lalibre.be - 8/10/2008 : Pierre Mariani, un proche de l'Elysée
  2. L'Express - 6/05/2011 : Pierre Mariani, un banquier très politique
  3. Nicolas Cori, journaliste à Libération - 7/10/2008 : Un copain de Sarkozy à la tête de Dexia
  4. « Jean-Luc Dehaene et Pierre Mariani prennent la direction de Dexia », sur lemonde.fr, (consulté le 11 octobre 2008)
  5. « Pertes record pour Dexia », sur challenges.fr,
  6. Arrêté du 21 mars 2011 publié au Journal officiel.