Pierre Maleden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Maleden

Naissance à Limoges
Décès à Paris (à 70 ans)
Activité principale Théoricien, professeur de musique et compositeur
Maîtres François-Joseph Fétis

Pierre Prosper Maleden, né à Limoges le [1] et décédé à Paris 1er le [2], est un compositeur, théoricien et professeur de musique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Maleden reçoit sa première éducation musicale à Limoges et y donne ensuite ses premiers enseignements[3]. Afin d'acquérir une formation plus solide pour remplir sa mission, en 1828, il se rend à Paris pour suivre les cours de Fétis[3]. Après 18 mois de leçons et de conversations, Maleden se rend en Allemagne pour comparer les méthodes d'apprentissages auprès de Gottfried Weber à Darmstadt[3] avec qui il approfondit l'art de Jean-Sébastien Bach. Son séjour à Darmstadt se prolonge jusqu'en 1831. À son retour en France, il fonde une école de musique dans sa ville natale. Le succès qu'il obtint le décida à aller enseigner l'harmonie et le contrepoint à Paris, où il se fixa en 1841. Il y forma de nombreux élèves dont les plus célèbres sont cités ci-dessous.

Dans la théorie de Maleden, les accords ne sont pas considérés seulement en eux-mêmes, mais d'après les degrés de la gamme sur laquelle ils sont placés. Cette méthode, différente de celle enseignée au Conservatoire de Paris, sera reprise, entre autres, par les professeurs de l'école Niedermeyer.

Il est, entre autres, le professeur de Camille Saint-Saëns, Louis Moreau Gottschalk, Édouard Broustet et Gustave Lefèvre.

Il est, après Catel, Reicha et Fétis une figure importante de la théorie de la musique.

Ouvrages pédagogiques[modifier | modifier le code]

  • Introduction d'une revue des études et de l'enseignement, 1841.
  • Les sept clés rendues faciles, 1843.
  • Du contrepoint et de son enseignement, considérés en eux-mêmes et dans leurs rapports aux études de la composition musicale, 1844.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Acte de naissance no 318 (vue 67 de 143) du registre des naissances de l'état civil de la commune de Limoges, Section République, Naissances, An VIII-an IX, cote 3 E 85 / 47 de Pierre Maledent. Né le 23 thermidor de l'an VIII, qui correspond au 11 août 1800 dans le calendrier grégorien, en ligne sur le site des archives départementales de la Haute-Vienne
  2. Selon son acte de décès, librement consultable sur le site des Archives départementales de Paris, registre V4E 2490, vue 23, acte 539, nommé Pierre Prosper Maldent
  3. a b et c Fétis, François-Joseph, 1784-1871., Biographie universelle des musiciens et bibliographie générale de la musique par F.J. Fétis, ... Tome cinquième, H. Fournier, 1835-1844 (OCLC 844212000, lire en ligne), p. 416

Sources[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de la musique en France au XIXe siècle sous la direction de Joël-Marie Fauquet (Fayard)
  • Biographie universelle des musiciens de François-Joseph Fétis