Pic Perdiguère

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pic de Perdiguère)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pic Perdiguère
Pic Perdiguère, lac du Portillon et tracé de l'itinéraire
Pic Perdiguère, lac du Portillon et tracé de l'itinéraire
Géographie
Altitude 3 222 m
Massif Perdiguère (Pyrénées)
Coordonnées 42° 41′ 30″ nord, 0° 31′ 07″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de la France France
Drapeau de l'Espagne Espagne
Région
Communauté autonome
Occitanie
Aragon
Département
Province
Haute-Garonne
Huesca
Ascension
Première 1817 par Friedrich Parrot et Pierre Barrau
Voie la plus facile Arête ouest depuis le refuge du Portillon

Géolocalisation sur la carte : Province de Huesca

(Voir situation sur carte : Province de Huesca)
Pic Perdiguère

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Pic Perdiguère

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées

(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic Perdiguère

Le pic Perdiguère est le plus haut sommet du massif de Perdiguère de la chaîne des Pyrénées, situé sur la frontière franco-espagnole.

Il est le point culminant de la Haute-Garonne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Topographie[modifier | modifier le code]

Situé entre la municipalité espagnole de Benasque et la commune d', près de Bagnères-de-Luchon dans le Comminges entre le département de la Haute-Garonne et la province d'Aragon, le pic Perdiguère est le plus haut sommet de la Haute-Garonne devant la pointe de Literole.

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La première ascension a été réalisée en 1817 par Friedrich Parrot et Pierre Barrau.

Voies d'accès[modifier | modifier le code]

La voie normale commence au refuge du Portillon. Il faut s’engager sur le barrage et le traverser puis suivre le sentier qui s’élève en contournant le lac. On vise le Portillon d’Oo pour accéder à la moraine. Ensuite l'itinéraire remonte tout le vallon supérieur de Literole. Un grand névé occupe en général le vallon, il faut alors le contourner par la gauche. Arrivé au col supérieur de Literole (3 049 m) il faut s’engager sur l’arête. Quelques pas d'escalade sont nécessaires à ce niveau mais sans aucune difficulté. La suite se fait à proximité de l’arête côté français et le sommet est rapidement atteint.

Une variante assez populaire consiste à gravir le vallon inférieur de Literole jusqu’au col et ensuite à parcourir l’arête en passant par la pointe de Literole et le pic de Royo pour rejoindre le col supérieur de Literole. De là on retrouve la voie normale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coordonnées identifiées à l'aide de Géoportail et WikiMapia

Articles connexes[modifier | modifier le code]