Philip Zweers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Philip Zweerts
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Weesp (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activités
Père
Enfant
Bruno Zweerts (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Philip Zweers ou Zweerts, est un poète et dramaturge néerlandais, né le à Amsterdam, et mort à Weesp le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Cornelius Zweers, il exerce la profession de notaire à Amsterdam de 1730 à 1774[1]. Il a chanté d'une manière agréable la belle campagne de Scheibeeck, où Vondel persécuté avait dû un asile à l'hospitalité du poète Laurent Bake, et que Gaspard Barlseus avait déjà célébrée dans ses vers.

Il se marie le à Amsterdam avec Johanna Maria de Putter (1720-1799). Le couple aura sept enfants.

Zweers est aussi auteur des tragédies de Beloonde deugt of gestrafte Wreedheid (Amsterdam, 1723), Sémiramis, ou la Mort de Minus (Amsterdam, 1729), de Scipion (Amsterdam, 1736), et de Mérope, imitée de l'italien de Maffei (Amsterdam, 1746). La première de ces pièces a joui d'un succès distingué.

Zweers est mort en 1774. Le recueil de ses Poésies a paru à Amsterdam en 1759, un vol. in-4.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) H.F. Wijnman, « Zweerts, Philip », sur Digitale Bibliotheek voor de Nederlandse Letteren (consulté le ).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]