Pharmacie Lesage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pharmacie Lesage
Douvresladelivrande pharmacielesage.jpg
détail de la porte d'entrée
Présentation
Destination initiale
Pharmacie
Construction
Propriétaire
Propriété privée
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
78, rue du Général-de-GaulleVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte du Calvados
voir sur la carte du Calvados
Red pog.svg

La Pharmacie Lesage est un monument de Douvres-la-Délivrande (Calvados), en France, construit dans les années 1900.

Localisation[modifier | modifier le code]

La pharmacie est située 78 rue du Général-de-Gaulle à Douvres-la-Délivrande[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'édifice a été construit pour le pharmacien et maire de la commune Georges Lesage par l'architecte caennais François Rouvray en 1901[2]. Les ferronneries ont été réalisées par Adolphe Marie[3], un artisan de Creully.

Durant ses mandats, dans la première moitié du XXe siècle, et pharmacien jusqu'en 1948[4], le maire Lesage a procédé à de nombreuses opérations d'investissements[2].

Les façades et les toitures de l'édifice ainsi que le décor intérieur ont été inscrits aux monuments historiques par un arrêté du [1].

Le propriétaire mécontent de la procédure de protection engagea un recours pour excès de pouvoir auprès du tribunal administratif de Caen, et fut débouté en , considérant le bâtiment comme « l'ultime vestige d'une tendance architecturale très affirmée et caractéristique du début du siècle » et « témoignage complet d'une époque peu riche en arts divers dans la région »[5].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le monument est bâti en calcaire[2], et selon un style éclectique, avec des éléments Art Nouveau[1].

Le style Art Nouveau est très peu représenté dans le département du Calvados[2].

L'édifice est une construction bourgeoise classique du début du XXe siècle mais des éléments très typiques de l'Art Nouveau existent, les tuiles de la toiture et les ferronneries. L'entrée de l'édifice est modeste par rapport à la taille de la vitrine. L'édifice conserve un carrelage floral, des éléments de mobilier typiques et une balustrade en ferronnerie[2].

Les vitraux polychromes de la verrière de l'entrée n'existent plus, cependant d'autres vitraux intérieurs ont été conservés[2].

icône image Images externes
Fenêtre
Intérieur de la pharmacie

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.